22 février 2024

L’école Saint-François-Xavier va aménager sa cour

Même si elle était souhaitée, la construction récente d’un gymnase à l’école Saint-François-Xavier à L’Islet a amputé la cour extérieure du tiers de sa superficie. Qu’à cela ne tienne, dirigeants, enseignants et parents ont choisi de rêver et se sont lancés dans un projet d’aménagement de la cour qui n’a comme seule limite que l’expression anglaise «The sky is the limit». Bref, un projet évolutif, intitulé "De la cour au fleuve", qui commencera à prendre forme en septembre prochain avec l’arrivée d’un module de jeux. Jusqu’à présent, les promoteurs du projet peuvent compter sur 25 000$ du ministère de l’Éducation, 10 000$ de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud et 10 000$ de la Caisse Desjardins du Nord de L’Islet. À lui seul, le module coûte 40 000$. Ce projet évolutif, qu’on espère réaliser sur deux ans, comprend aussi des aires de jeux d’équipes (soccer, basketball et hockey), un coin repos, des jeux tracés au sol qui favorisent l’apprentissage du français et des mathématiques, une classe plein air et nature avec des bacs de semence en forme de bateau et un sentier pédestre, autour du terrain, que les citoyens pourront emprunter pour admirer le fleuve. Un rêve qui se chiffre à plus de 100 000$: «On s’en va vers quelque chose de super. Le milieu des affaires répond bien. Je suis très optimiste pour réaliser l’ensemble du projet» de lancer Mme Manon Tremblay, la directrice de l’école. «Il s’agit d’un projet enlevant qui propose un milieu motivant pour les jeunes. La population va aussi en profiter, car l’école lui appartient» affirmait M. Germain Poitras, le président de la Caisse Desjardins du Nord de L’Islet, pour justifier l’engagement financier de la coopérative. Quelques activités de financement apporteront de l’eau au moulin, comme une dégustation de bières et saucisses le 28 avril, un tournoi de golf le 27 mai et des journées d'emballage au Maxi de Montmagny les 21, 22 et 23 juin.