22 juillet 2024

Les CHSLD reçoivent des chariots de stimulations innovateurs

Grâce à un don de 15 000$ de la Fondation des services de santé de la MRC de L’Islet et au savoir-faire de Rousseau Métal, chacun des trois CHSLD du territoire (Saint-Jean-Port-Joli, Saint-Eugène et Sainte-Perpétue) bénéficie désormais d’un chariot de stimulation mobile destiné aux aînés.

Véritables coffres au trésor, ces chariots contiennent une multitude d’objets qui stimulent les sens et la mobilité des aînés.

Ceux-ci peuvent écouter de la musique, utiliser des accessoires de massages, lire ou manipuler des objets au gré de leur désir. On y trouve de tout, jusqu’à un chat en peluche qui ronronne et se tourne sur le dos quand on le flatte.

Bref, il s’agit d’une approche non pharmacologique pour palier les symptômes des personnes atteintes de démence. Dans cette optique, la pharmacothérapie doit constituer le dernier recours.

Des membres du personnel et des bénévoles seront formés pour utiliser les chariots, lesquels permettent une foule d’activités qui peuvent contribuer à réduire l’agitation et l’anxiété de certains aînés en canalisant leur énergie et en portant leur attention sur une occupation significative pour eux.

La Fondation des services de santé de la MRC de L’Islet avait confié la conception des chariots à Rousseau Métal. Le défi consistait à respecter certaines spécificités, comme l’accessibilité au matériel, la manipulation sécuritaire et la prévention des infections. En plus de dire «mission accomplie», l’entreprise a fait don des chariots aux CHSLD. Une valeur totale de 4 300$.

La livraison des chariots, effectuée la semaine dernière, coïncidait avec la première formation virtuelle sur la démence offerte en sol canadien, plus précisément au CLSC de Saint-Jean-Port-Joli (voir autre texte en page…). Augmentant le sentiment d’empathie des aidants, cette formation favorisera une utilisation plus efficace du matériel des chariots de stimulation.

Articles reliés