20 juillet 2024

L'Everest: une organisation de grande classe, selon ses joueurs

La saison régulière de l'Everest a pris fin dimanche dernier lors d'une victoire de 5-4 face aux Cobras de Terrebonne à l'aréna de Montmagny. Cette rencontre était également un moment marquant pour cinq joueurs âgés de 20 ans puisqu'ils ont disputé leur dernier match en saison régulière dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ). Maintenant, place aux séries! Pour l'occasion, la direction a tenu à souligner le passage de Dominic Cormier, Gabriel Blouin, Alexandre Gagnon, Tristan Chagnon et Marc-Antoine Dufour dans la région sud-côtoise. Votre Journal  L'Oie Blanche a profité de ce moment d'émotions pour recueillir leurs commentaires au sujet de leur expérience. Tous sont unanimes pour dire qu'ils n'en retiendront que du positif. "J'ai été très bien accueilli dès le début. On a eu une bonne saison. On a une bonne équipe. Je suis très satisfait et je ne regrette rien de mon expérience ici", confie le capitaine Alexandre Gagnon.

"Éventuellement, cette équipe va devenir une dynastie de la façon dont c'est géré" -Marc-Antoine Dufour.
Bonne réputation Rappelons que la formation n'en est qu'à sa 2e année d'existence dans le circuit Figsby. Pourtant, les hockeyeurs affirment que la Côte-du-Sud figure parmi les meilleures organisations de la LHJAAAQ et que cette réputation est déjà faite. "Ça doit être l'équipe la mieux organisée de la ligue. On est bien encadré, de l'école au hockey. Tout est bien pensé. C'est le meilleur programme dans lequel j'ai été impliqué", avance le défenseur Gabriel Blouin. Cette réputation servira certainement dans les prochaines années afin de faciliter le recrutement des athlètes qui, on se souviendra, a été plus laborieux au départ. "Les joueurs se parlent à travers la ligue. De plus en plus, les bons joueurs ou ceux de l'extérieur vont vouloir venir avec l'Everest. C'est une très bonne organisation. Tout le monde est bien traité. Plus les années vont passer, plus la formation sera respectée. Ce sont des bonnes années qui s'en viennent pour l'équipe", partage Gagnon. Projets futurs Maintenant, la plupart tenteront de se consacrer à leurs études au cours des prochaines années. Alexandre Gagnon et Gabriel Blouin aimeraient poursuivre leur parcours d'hockeyeur dans le réseau universitaire. Blouin avance aussi la possibilité de traverser l'océan pour évoluer en Europe. Dominic Cormier, qui termine sa formation en Techniques policières, compte s'inscrire à Nicolet. Tristan Chagnon pense éventuellement à intégrer le marché du travail. Il a suivi un cours en DEP comme monteur de lignes. Il verra comment s'il peut concilier le hockey à sa vie par la suite. Quant à Marc-Antoine Dufour, le gardien se questionne sur la place qu'occupera le hockey dans sa vie. Il retournera terminer son DEC au Cégep de Granby afin de s'inscrire à l'université dans un programme d'enseignant au secondaire. Mais qu'importe la nouvelle carrière que ces jeunes adultes entreprendront, ces cinq Sudcôtois d'adoption, le temps d'une ou deux saisons,  auront toujours le logo de l'Everest de la Côte-du-Sud tatoué sur le coeur. Sans se tromper, il est possible d'affirmer que le président Pierre Bouffard et son équipe peuvent se targuer d'envoyer cinq nouveaux ambassadeurs de la région répandre la bonne nouvelle à travers la province qu'il fait bon de vivre ici...