24 juin 2024

Montmagny, le berceau de l’ultra-marathon au Canada

Si la Nuit des 100 kilomètres et le 24 heures de Montmagny ne disent rien aux plus jeunes, les plus âgés, eux, s’en souviennent. Et pour cause, car ils ont fait rayonner le nom de Montmagny dans le domaine de la course à pied. Au point où la capitale de la Côte-du-Sud peut se targuer d’être le berceau de l’ultra-marathon au Canada. C’est du moins ce que soutient Maurice Boulet, pionnier magnymontois de la course de longue distance. «On me traitait de fou à l’époque» se rappelle le fondateur du Club de course sur route de Montmagny (CCRM) qui a permis de mettre au monde ces compétitions hors normes. Le 15 juillet prochain marquera les 40 ans de la première présentation de La Nuit des 100 kilomètres, une course effectuée en circuit dans les rues de la ville. Les participants devaient parcourir 10 fois le parcours de 10 kilomètres. Dès la deuxième année, on a eu droit à de grandes performances, notamment à celle de Richard Chouinard, un entraîneur de l’Université Laval, qui a remporté l’épreuve en 6h 36m 57sec, un record du monde à l’époque, précise M. Boulet. L’aventure durera une autre année. Puis, en 1986, le CCRM revient à la charge et organise le 24 heures de Montmagny, un autre exploit qui a permis aux amateurs de courses de longue distance de se mesurer. L’ultramarathonien Yanis Couros, de Grèce, était présent. Il y a belle lurette que ces événements sont disparus, mais ils ont marqué la mémoire des gens. Maurice Boulet parlera en profondeur de cette page d’histoire sportive de Montmagny lors d’une conférence qui sera présentée le 10 juillet à 19h à la bibliothèque de Montmagny.