Qualification de la First Lego League: les Pionniers de Bon-Pasteur maîtres chez eux

Photo de Michel Chassé
Par Michel Chassé
Qualification de la First Lego League: les Pionniers de Bon-Pasteur maîtres chez eux
: L’équipe gagnante des Pionniers de Bon-Pasteur. À l’avant, de gauche à droite, Grégory Cloutier, Aurélie Poitras, Médérik Vachon, Louis-François Ouellet, Émile Pelletier et Marie-Jeanne Giasson. À l’arrière, dans le même ordre, Nicolas Hébert, Louis Thériault, Isabelle Gamache (mentor), Ariane Fournier, Gustave Lapointe-Gamache, Jérémy Bernier, Louis Androdias-Caron et Éric St-Pierre (mentor).

Grande première vendredi après-midi à Bon-Pasteur de L’Islet où sept équipes, représentant autant d’écoles secondaires de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud (CSCS), participaient à la qualification régionale de robotique de la First Lego League. Les Pionniers, hôtes de l’événement, ont répondu à l’appel en enlevant les honneurs de cette compétition amicale.

Michel Chassé

Encadrées par leurs enseignants, les équipes se préparaient depuis la rentrée automnale à cette épreuve qui se déroulait sous le thème «En orbite», en lien avec l’espace. Chaque équipe avait mis au point un robot qui devait accomplir le plus grand nombre possible de missions, sur un total de quinze, en deux minutes et trente secondes.

Sept écoles (trois primaires et quatre secondaires) de la CSCS participaient à cet événement de robotique. Outre les Pionniers, il y avait entre les Grizzlys de Louis-Jacques-Casault de Montmagny.

L’équipe des Grizzlys de Louis-Jacques-Casault. De gauche à droite, Jordan Frégeau, Elliott Letendre, Isabelle Martin, enseignante, Jean-Michel Cloutier, Alexis Cloutier, Jean-Michel Morin, Alice Fiset, Félix Montminy et Pierre Castonguay.

Au total, 70 élèves (30 du primaire et 40 du secondaire) ont démontré leur savoir-faire en robotique devant un jury composé de citoyens, de partenaires et d’organismes du milieu.

Les équipes gagnantes, Bon-Pasteur au secondaire et la Nouvelle-Cadie de Saint-Gervais au primaire, représenteront la région à la compétition provinciale prévue le 28 février au Stade olympique de Montréal. Et le vainqueur dans la Métropole représentera le Québec à Détroit à la fin d’avril.

Kiosques

En plus de participer à la bataille de robots, les membres de chaque équipe avaient aménagé un kiosque où ils expliquaient leur projet inspiré du thème En orbite: «Les jeunes devaient réfléchir à la problématique que peut vivre un astronaute sur une autre planète ou dans un station spatiale: les kiosques leur permettaient de livrer leur hypothèse et leur projet scientifique» précise M. Simon Tremblay, de Fusion Jeunesse, l’organisme responsable du développement de la First Lego League au Québec.

Objectif

«Ce que vous apprenez est plus important que ce que vous gagnez» résume bien la philosophie de la First Lego League qui, par ses compétitions, veut initier les jeunes aux sciences et technologies et les inciter à persévérer dans ces domaines.

Présent à la compétition, M. Alain Grenier, président de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud, n’avait que de bons mots pour cette initiative: «On parle beaucoup de la réussite des garçons. Or, avez-vous vu le nombre de garçons qui participaient? Cette compétition est manuelle, intellectuelle et social: comme élément de persévérance, c’est difficille à battre». Enfin, mentionnons que Bon-Pasteur a pu présenter cette qualification de la First Lego League à cause du fort taux de participation des écoles de la CSCS.

https://www.youtube.com/watch?v=qZTaV_URzv4
https://www.youtube.com/watch?v=2weDv04Q8Yw
https://www.youtube.com/watch?v=UjjduFgRNM4
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de