Une réunion cachée au conseiller Gendreau

Photo de Marie-Eve Picard
Par Marie-Eve Picard
Une réunion cachée au conseiller Gendreau
Le conseiller Yves Gendreau.

Ayant laissé retomber la poussière pendant la période des Fêtes au sujet de dossier du Pavillon multifonctionnel de Montmagny, à la suite de la signature du registre le 16 décembre dernier, le Journal l’Oie Blanche s’est questionné sur l’évolution du dossier en appelant le seul conseiller s’opposant au projet, Yves Gendreau, afin d’être mis au fait des derniers développements.

D’entrée de jeu, M. Gendreau souligne qu’immédiatement après la fermeture du registre, il a interpellé ses collègues. « Je leur ai manifesté mon souhait de pouvoir discuter tous ensemble de la situation actuelle en soulignant que nous serions prêts à collaborer avec M. le maire pour traverser la crise. »

En réponse à cette demande, il affirme que la majorité des membres du conseil municipal, dont au moins quatre conseillers sur six, affirmaient qu’une rencontre de discussions était devenue nécessaire compte tenu la situation et ce, le plus tôt possible au retour des Fêtes.

Le lundi 6 janvier à 14 h, M. Gendreau a reçu la convocation pour une rencontre le soir même à 19 h, de la part du maire Rémy Langevin. « J’ai immédiatement confirmé ma présence. J’ai ensuite envoyé un texto à mes collègues pour m’assurer qu’ils aient bien reçu l’information. Ceux-ci m’ont aussitôt affirmé qu’ils seraient présents. »

M. Gendreau se présente donc à la réunion de 19 h en arrivant d’ailleurs un peu à l’avance pour constater qu’une autre rencontre précédait celle de 19 h, où siégeaient tous les conseillers… excepté lui. » Constatant mon étonnement, le maire m’a expliqué qu’une autre rencontre était planifiée avant celle de 19 h mais qu’il ne désirait pas que je sois présent. M. Langevin m’a ensuite affirmé qu’à ce moment, une décision a  été prise et qu’elle sera communiquée au moment opportun. Bref, la réunion de 19 h n’a pas duré longtemps! », lance le conseiller..

Un peu plus tard, Yves Gendreau a questionné ses collègues au sujet de cette rencontre supplémentaire. » Ils m’ont affirmé qu’une 2e convocation leur avaient été acheminée plus tard dans l’après-midi, donc après que j’aie  confirmé ma présence! Celle-ci était programmée pour 17 h 30… »

 

Partager cet article

3
Laisser un commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Annie CRichard Birondenis arseneault Recent comment authors
  S’abonner  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
denis arseneault
Guest
denis arseneault

belle magouille ca

Richard Biron
Guest
Richard Biron

Il ne faudrait pas oublier que M. Gendreau a été élu démocratiquement comme échevin. Agir de la sorte envers lui est une insulte aux citoyens qui ont voté pour lui. Et ce , peu importe qu’il soit en désaccord avec le maire et le reste du conseil de ville. De l’opposition au sein d’une organisation, c’est normal, et même essentiel.

Annie C
Guest
Annie C

Entièrement d’accord avec monsieur Biron. Apparemment, la démocratie a une définition différente pour certaines personnes…