57 à 0 lors du dernier match des Grizzlys

Journal L'Oie Blanche
57 à 0 lors du dernier match des Grizzlys
Photo prise lors du match du 16 septembre. (Photo de courtoisie)

Les Grizzlys de niveau juvénile ont continué sur leur lancer victorieux le vendredi 16 septembre dernier en remportant le match contre les Pionniers de l’école secondaire du Phare de Shawinigan par la marque de 57 à 0.

La défensive des Grizzlys a donné le ton à la rencontre avec un revirement en début de match, permettant à l’offensive d’inscrire le premier touché dès leur première possession.

L’entraîneur, Jean Scherrer, souligne que l’attaque était bien équilibrée. L’équipe a réalisé autant de jeux au sol que de jeux de passe, avec ses 250 verges de gain net, dont 130 verges au sol et 120 verges par la passe.

Le porteur de ballon, Mathis Bilodeau, s’est démarqué lors de la partie en réalisant quatre touchés. Il s’agissait de son neuvième majeur en deux parties. Les autres touchés ont été effectués par le receveur de passe Justin Roy, du quart-arrière, Olivier Godbout, sur une course au sol, et du secondeur, Antony Hébert, sur une interception.

La ligne offensive a permis au quart-arrière d’avoir la protection nécessaire pour lancer plusieurs passes créant ainsi des corridors de course aux porteurs de ballon.

Les joueurs défensifs ont effectué vingt-six plaqués décisifs. L’unité défensive a travaillé ensemble afin d’arrêter l’attaque des Pionniers. Ceux-ci n’ont réussi que cinq premiers jeux dans la partie. Les joueurs de ligne défensive et les secondeurs ont été assez agressifs pour permettre aux Grizzlys d’avoir un bon positionnement sur le terrain.

Les secondeurs, Samuel Roy, Victor Lapointe et Antony Hébert ont exécuté de gros plaqués. Toujours en défensive, les spectateurs ont eu droit à six revirements, dont deux interceptions réussies par Félix Montminy et Antony Hébert.

Le botteur Bryan Chabot a réussi sept bottés de transformation en plus de réaliser des bottés dans d’envoi de quarante-cinq verges donnant à son équipe une position enviable en zone adverse.

Les retourneurs de bottés ont fait des gains de quatre-vingts verges en quatre courses pour une moyenne de vingt verges par retour.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires