Ça grouille aux Jardins communautaires!

Photo de Marie-Eve Picard
Par Marie-Eve Picard
Ça grouille aux Jardins communautaires!
Mme Lucie Labonté, trésorière des Jardins communautaires de Montmagny.

Selon la Santé publique, les jardins communautaires auraient des impacts positifs sur certains déterminants de la santé physique et mentale. Votre Journal est passé voir les Jardins communautaires de Montmagny quelques jours après l’ouverture et déjà plusieurs jardiniers s’affairaient à préparer leur potager. Mme Lucie Labonté, trésorière de l’organisme, a profité de l’occasion pour exposer les mesures sanitaires mises en place par le comité.

Coin de paradis

Les jardins communautaires se situent à proximité du marais, en bordure de la piste cyclable. Incorporés en 1984, les premières installations seraient apparues vers 1978. Dès les premiers instants, on sent le calme et la sérénité des lieux qui offrent un paysage magnifique à perte de vue. Les espaces de 22 pieds par 33 se louent chaque été pour la somme de 25$ et il y a possibilité de partager le sien avec un autre jardinier. Sa terre glaiseuse permet de cultiver facilement fruits et légumes.

Chapeauté par un comité administratif indépendant composé de Geneviève Boucher (présidente), Jean-François Roy (vice-président), Lucie Labonté (trésorière), Stéphanie Ogan (secrétaire) et Philippe Pelletier (directeur), les bénévoles travaillent ardemment en début de saison à préparer les lieux et à labourer les terres pour maximiser les récoltes des utilisateurs. Il va cependant sans dire que la tâche fut particulière éprouvante cette année!

Voyant la saison estivale arriver à grands pas et toujours sans nouvelles du gouvernement, les craintes se soulevaient : »Une bonne quantité de nos jardiniers sont âgés de plus de 70 ans et ils étaient inquiets parce que c’est important pour eux! Jardiner c’est une façon de s’évader et prendre le grand air! » souligne Mme Labonté. C’est donc avec grand soulagement et empressement que l’équipe s’est mise au travail dès la permission d’ouverture, en autant que les pratiques soient adaptées afin de respecter les mesures de protection. Une course contre la montre, alors que plusieurs détails devaient être approuvés par les autorités locales. « Ces derniers jours de pluie ont été très utiles pour nous permettre de rotoculter le 1er juin. On accueille maintenant les gens avec le sourire, tout le monde est heureux même s’il y a une pénurie de certaines variétés de plants de légumes, au moins on peut jardiner! » conclut Lucie Labonté.

Consignes sanitaires

Les nouveaux règlements ont été envoyés aux utilisateurs par courriel ou par la poste et un panneau d’information est installé à l’entrée du jardin. En plus des consignes usuelles interdisant les rassemblements, refusant l’accès au site aux personnes en isolement ou présentant des symptômes de la COVID-19 et obligeant le respect de la distanciation physique de deux mètres, de nouveaux règlements ont été ajoutés. Idéalement, chaque jardinier doit apporter ses propres outils, notamment un arrosoir pouvant rester sur place. Une attention particulière doit être portée au nettoyage et à la désinfection. En effet, tout le monde doit se laver les mains à l’arrivée et au départ, en plus de désinfecter les outils de jardinage communs, le pistolet, la poignée ainsi que les robinets du cabanon avant et après utilisation. Une seule personne à la fois est par ailleurs autorisée dans le cabanon. Pour éviter la propagation du virus, on demande aux usagers de rapporter à la maison les lingettes désinfectantes utilisées, tout comme les déchets et le recyclage (autres que végétaux). Afin de limiter le nombre de personnes simultanément sur le site, les jardiniers retraités sont invités à visiter leur potager dans la journée pour permettre aux jardiniers travailleurs de s’y rendre après le travail ou en soirée.

Quelques espaces seulement sont toujours disponibles, les personnes intéressées sont invitées à contacter la Ville de Montmagny pour de plus amples détails. Voici l’entrevue de Mme Labonté:

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de