De futurs marchés publics dans le sud de la MRC de L’Islet?

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
De futurs marchés publics dans le sud de la MRC de L’Islet?

Plusieurs Municipalités du sud de la MRC de L’Islet étudient présentement la possibilité de mettre en place des marchés publics sur le territoire. Pour ce faire, une étude de marché sera réalisée dans les prochains mois. Différents acteurs du milieu seront rencontrés d’ici la fin de mars et les citoyens seront invités à participer à un sondage afin d’évaluer les étapes à suivre.

Les municipalités de Saint-Adalbert, Saint-Pamphile, Sainte-Félicité, Sainte-Perpétue, Tourville et Saint-Marcel ont cosigné et financeront ce projet. Celles-ci bénéficient d’ailleurs une aide financière de 50 000$ du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec pour le mettre en place.

Une étude de marché est en cours afin de consulter les groupes touchés dans le but de valider leur intérêt. Les producteurs agricoles, les transformateurs agroalimentaires et les marchés d’alimentation seront contactés d’ici la fin de mars à ce sujet. De plus, la clientèle potentielle sera soumise à un sondage de façon à connaître son opinion. De cette façon, il sera possible d’évaluer la meilleure formule, l’offre, la demande, les horaires et les emplacements favorables aux marchés. Il sera également question de déterminer la pérennité de l’un ou de plusieurs marchés. Avant d’évaluer les coûts et la faisabilité du projet, un groupe de discussion formé des parties impliquées évaluera les options qui s’offrent à ses membres.

Rappelons que ces municipalités ont adopté un pacte en 2020 afin de renforcer la synergie et les partenariats entre elles, et ce, autant pour le développement économique et social, que pour l’attractivité du territoire et la mise en commun de services municipaux.

Plusieurs appuis

La Municipalité de Saint-Marcel, gestionnaire du projet, a sélectionné Ian Chartrand à la tête de l’étude. Ce dernier s’implique dans le milieu municipal depuis 2003, dont dix ans en tant qu’employé à la MRC de L’Islet. Il travaillera en collaboration avec Yoan Mantha, agent de développement pour le sud du territoire.

Le projet bénéficie également du soutien de plusieurs ressources agrotouristiques et agroalimentaires du coin. L’Association des marchés publics du Québec travaillera avec les municipalités afin que le projet puisse voir le jour. Le Regroupement des Arrêts gourmands de la région de L’Islet a déjà signifié son appui.

« Ce projet cadre parfaitement dans le plan d’action du PDZA (Plan de développement de la zone agricole), en mettant de l’avant le potentiel agrotouristique du territoire tout en rendant les produits davantage accessibles à la population locale, dans une perspective de promotion de l’achat local et de lutte aux déserts alimentaires », souligne Mme Dominique Garon, agente de développement responsable des dossiers agroalimentaires pour la MRC.

Les Municipalités invitent les citoyens à surveiller leurs médias sociaux afin de prendre part à la consultation publique qui débutera prochainement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires