20 avril 2024

Deux nouveaux lits adaptés à l’Arc-en-Ciel

Les Marchands de Bonheur ont remis le vendredi 24 novembre deux lits et de la literie pour le nouvel agrandissement de l’Arc-en-Ciel. Ce don représente une somme de 10 000$ qui s’ajoutent au 2 000$ de dons remis à deux autres organisations de la région, lors de la dernière année. Depuis leur existence, il y a 13 ans, l’organisme a franchi les 100 000$ remis dans la région. Lors du Festival Rétro qui s’est déroulé en août dernier, les membres de l’organisme s’étaient donnés comme objectif d’amasser des fonds afin de fournir des lits à la Maison Arc-en-Ciel. Puisqu’il manquait une certaine somme pour assurer l’achat, le Bingo Richelieu a contribué au montant. Le président des Marchands de Bonheur, Harold Bouffard, indique que les deux journées de pluie sur les trois journées de programmation ont nui à atteindre l’objectif final. Mais, ça ne les a pas empêchés de collaborer dans la région pour permettre la remise des lits. L’Arc-en-Ciel est présentement aux dernières étapes de son projet d’agrandissement, évalué à environ 3M$. Après conversation avec la directrice, Maude Perreault, ils ont pu évaluer les besoins pour l’établissement. Avant l’agrandissement, l’Arc-en-Ciel avait déjà deux lits, mais un besoin était désormais nécessaire. À long terme, il prévoit également s’en procurer un autre pour enfant. « Ça nous aide beaucoup financièrement. C’était prévu qu’on devait les acheter, mais avec des partenaires qui voulaient s’impliquer, c’était un petit soulagement de notre part de voir qu’on est épaulé dans la communauté », souligne Mme Perreault. Ces deux lits permettent d’améliorer le confort des personnes qui ont une certaine difficulté à se coucher, s’étendre, etc.

« C’est pour ceux qui ne peuvent pas, soit se mobiliser eux-mêmes ou qui doivent être incliné pour mieux respirer pour dormir, alors si on n’avait pas ces lits, ces personnes ne pourraient pas fréquenter nos services », indique la directrice. Après discussion avec Mme Marie-Andrée Dubé d’Umano Médical, l’entreprise a voulu avec plaisir embarquer dans le projet. Elle a également été un grand partenaire dans la mise en place de ces lits. « Pour Umano Médical, c’était super important d’être présent pour appuyer les gens. En plus, en étant situé à L’Islet, c’est tout à fait naturel d’avoir une collaboration avec les gens de la région », souligne Mme Dubé. En plus de ces deux lits, l’organisme de Cap-Saint-Ignace a pu fournir la literie pour les nouvelles chambres de l’agrandissement, soit plus d’une dizaine. Autres dons Les Marchands de Bonheur a également remis une somme totale de 1 500$ à deux autres projets dans les derniers mois.  La Résidence Marcelle-Mallet s’est mérité une somme de 1000$ pour le projet d’emplacement extérieur. Par la suite, la Municipalité de Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud a obtenu un montant de 500$ alloué pour le parc municipal. Cet argent aura contribué au projet du nouveau module de jeux installé au Parc Franco-Fun.

Ayant à cœur le bonheur des enfants, l’organisme souhaite poursuivre sa mission pour continuer à mettre des sourires sur le visage des jeunes de la région dans le besoin. À l’heure actuelle, d’autres projets sont visés pour les futurs levés de fond.