20 avril 2024

Une rencontre culinaire et artistique

Pour la dernière fois en L’Islet-Sud, samedi le 9 décembre dernier, avait lieu une rencontre culinaire et artistique InterAction de L’ABC des Hauts Plateaux. Après 10 nationalités présentées, ce fut au tour du Mexique et du Japon d’être les invités d’honneur de ce projet. Pour le volet culinaire, Chiako a préparé un menu japonais incluant sushi, soupe miso et poulet frit. Du côté du Mexique, deux Érick et Jorges ont fabriqué des tacos et leurs accompagnements pendant que Andrès préparait le dessert de ce repas : une délicieuse tarte au fromage. Dans le volet artistique, il y a eu la fabrication d’une pinata. Au Mexique, elle est utilisée depuis 450 ans pour célébrer les fêtes traditionnelles tout au long de l'année. Également, l’origami avec Adrian et le manga de Sébastien ont permis aux participants de découvrir ces arts qui sont très présents au Japon. Les mangas sont des animés dans lesquels les personnages sont très expressifs et ont les yeux plus grands que nature… comme bien des enfants devant les bonbons présents dans la pinata! Ce sont donc 74 personnes de 10 nationalités différentes (canadienne, colombienne, ivoirienne, guatémaltèque, nicaraguayenne, malienne, japonaise, philippine, mexicaine et dominicaine) qui ont partagé, ce samedi, un magnifique repas béni par le père Fernando. Même s’il reste encore une telle activité à venir en janvier à Sainte-Lucie-de-Beauregard, les personnes habituées à participer dans L’Islet-Sud sont désolées que ces rencontres se terminent. Ces réunions mensuelles étaient vraiment appréciées, tous étaient contents de se revoir rencontre après rencontre. Des liens sont nés et de nouvelles amitiés se sont créées. La salle municipale de Tourville était devenue un lieu de rencontre où tous étaient accueillis ouvertement. Cette initiative est possible grâce au ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration dans le cadre du Programme d’appui aux collectivités. Le présent projet vise à contribuer à l’édification de collectivités plus accueillantes et inclusives pour les personnes immigrantes et les minorités ethnoculturelles afin d’augmenter leur contribution à la vitalité et la prospérité des régions du Québec et favorise les rapprochements interculturels entre Québécoises et Québécois de différentes origines.