Denis Roy a marqué le hockey à Montmagny

Photo de Kassandra Blouin
Par Kassandra Blouin
Denis Roy a marqué le hockey à Montmagny
La bannière en hommage à Denis Roy.

Le comité organisateur du tournoi provincial Opti Pee-Wee de Montmagny a tenu à rendre hommage à Denis Roy, un cofondateur de l’événement. Une bannière en son honneur a été dévoilée lors d’une courte cérémonie en présence de sa femme, Louise Ouellet, de sa famille et de ses amis, dimanche après-midi.

Né en 1936, Denis Roy a développé dès son jeune âge sa passion pour le hockey. À la suite de la fondation du Tournoi pee-wee de Québec, Georges Boulay et lui désirent présenter un produit semblable à Montmagny. En 1961, dans la vision d’avoir du hockey organisé dans leur ville, les fondateurs du tournoi pee-wee reçoivent huit équipes pour une première édition. Soixante ans plus tard, ce sont plus d’une cinquantaine d’équipes qui participent annuellement à ce rendez-vous.

Après 12 ans à s’impliquer dans l’organisation du tournoi, M. Roy se tourne ensuite vers le calibre junior et fonde les Canotiers avec l’aide des Claude Boulet, Jean-Luc Després et Raymonde Gaudreau. Il s’impliquera par la suite dans le Montel, son objectif toujours en tête étant « d’offrir du hockey organisé de bon niveau et aider les jeunes joueurs à développer leur plein potentiel ». M. Roy est décédé en novembre 1998 en ayant laissé un héritage hockey exceptionnel à sa famille.

Mentionnons que M. Roy est le grand-père maternel de Samuel Blais, le numéro 9 des Blues de Saint-Louis. Ne pouvant être présent pour la cérémonie, il a quand même tenu à transmettre un message : « Je ne l’ai connu que très peu, mais j’ai entendu parler de tout ce qu’il a accompli pour le hockey à Montmagny. C’était un passionné, un leader qui avait ce sport à cœur. J’aurais aimé lui faire vivre les beaux moments de hockey que je vis présentement », a transmis le gagnant de la coupe Stanley.

Le fils de M. Roy, Stéphane Roy, avait d’ailleurs accepté la présidence d’honneur de cette 60e édition en raison des accomplissements de son paternel. Il a été très ému qu’un tel hommage lui soit rendu.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de