Des classiques revivent

Photo de Marie-Eve Picard
Par Marie-Eve Picard
Des classiques revivent
Joe Dassin et Leonar Cohen.

Joe Dassin à la Clément Courtois

Clément Courtois.

Natif de France, Clément Courtois arpente la province depuis de nombreuses années. Avec le spectacle-hommage « Si tu t’appelles mélancolie », il reprend les plus grands succès de Joe Dassin! Ce spectacle donne le sourire et fait chanter les spectateurs sur les airs des chansons telles Le petit pain au chocolat, Salut les amoureux, L’été indien, Et si tu n’existais pas…  interprétées avec énergie et convivialité. Clément Courtois fait revivre de grands classiques français aux Québécois.

» À 26 je suis tombé en amour avec une québécoise puis ensuite avec le peuple lui-même! J’aime vraiment le vivre et laisser vivre ici. » M. Courtois a fait ses première armes en musique dans le métro de Montréal. Pendant trois ou quatre ans, j’ai joué des airs aux passants et je me suis fait remarquer par des propriétaires de bar et d’autres musiciens qui ont reconnu mon talent. C’est ainsi qu’un jour, on m’a passé une commande pour créer un spectacle hommage à Joe Dassin. Depuis, j’ai de la demande un peu partout! Je suis très fier de ce spectacle, de pouvoir rendre hommage à ce grand de la chanson française et d’aussi pouvoir faire connaître son histoire au public! »

C’est un rendez-vous à la Microbrasserie Côte-du-Sud le mercredi 19 février 20h30.

Cohen au féminin

Dominique Quesnel est d’abord une comédienne qu’on a connue à travers les téléséries Mémoires Vives et Rupture, entre autres. Mais saviez-vous que derrière cette grande actrice se cachait une voix remplie de soul, à la fois profonde et bouleversante?

L’artiste présente le spectacle Hallelujah Leonard accompagnée des Simon Dolan et Claude Fradette afin de reprend les chansons du grand Leonard Cohen.  « Les gens me disent souvent qu’ils sont étonnés des sonorités de ma voix. Elle atteint effectivement des gammes très basses. Contrairement à mes deux acolytes masculins qui, eux, atteignent des notes très aiguës! C’est un spectacle qui fait ressortir toute la richesse des pièces de Cohen d’une manière particulière séduisante! » souligne Dominique Quesnel.

Une création touchante d’une grande sensibilité, intime et chaleureuse sera présentée le samedi 22 février 20 h à la salle Promutuel Assurance!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de