Environnement: et si on était positif?

Photo de Marie-Eve Picard
Par Marie-Eve Picard
Environnement: et si on était positif?

C’est prouvé: se concentrer sur le négatif et constamment ressasser le problème déclenche chez l’être humain un sentiment d’impuissance allant même jusqu’à l’indifférence.

C’est dans cette ligne de pensée que s’est créé, il y a trois ans, l’Élan collectif. Il s’agit d’un regroupement citoyen qui vise à mettre en lumière les efforts positifs locaux pour construire un monde meilleur. L’organisme à but non-lucratif accueille dans ses rangs toute personne et organisation partageant ses valeurs:  l’union, la proactivité, la conscience, le respect, la responsabilité et l’ouverture. Il s’est donné la mission de favoriser l’émergence d’une conscience durable et de prendre part activement au développement de la communauté dans les secteurs de l’alimentation et l’agriculture, les énergies vertes et l’environnement, l’économie locale, l’éducation et la famille, la santé, les arts et la culture.

L’organisme est né après l’écoute, entre amis, d’un documentaire français: DEMAIN. La vision de ce film a été une révélation pour nous: pendant les premières minutes, on fait état de la perspective de la prochaine extinction de masse qui nous pend au bout du nez, en raison de l’ère industrielle et de nos choix d’activité humaine. Mais 90% du film est consacré à montrer des humains de partout dans le monde qui se mettent en action pour freiner cette catastrophe. On s’est alors donné comme mission de diffuser du discours positif et de prendre part au développement durable de notre communauté. – Geneviève Caron

Composé d’un conseil d’administration de neuf membres, l’organisme compte présentement 44 membres individuels et 26 corporatifs. C’est dans un procédé démocratique très particulier que toute prise de décisions doit être approuvée par chaque membre du C.A. C’est l’unanimité ou rien: toujours dans l’optique de préserver ses valeurs fondamentales d’écoute et d’ouverture. Les deux sources de revenus de l’Élan collectif sont la revente de textile collecté dans une trentaine de bacs à travers la MRC de Montmagny et L’Islet, ainsi que le membership annuel.

L’organisme se réjouit d’ailleurs des résultats financiers de sa récente assemblée générale annuelle et des nombreuses actions posées en 2018 dans la collectivité. En effet, l’Élan collectif a contribué à revaloriser plus de 174 000 livres de textile, ce qui lui a permis d’aider financièrement sept projets locaux: l’achat de 940 arbres plantés ou distribués gratuitement aux citoyens, la mise en place d’un marché de Noël mettant au premier plan nos marchands locaux. En plus de l’aide financière remise à de quatre écoles primaires pour aider à l’aménagement d’une cour, la construction d’une serre, de matériel pour s’initier à la culture, d’ateliers de cuisine, de distribution de matériel scolaire pour des familles dans le besoin et d’achat d’instruments pour l’École internationale de musique. Bref, c’est une somme 9 529,33$ directement redistribuée dans la communauté pour soutenir des projets de développement durable.

C’est à l’huile de bras de bénévoles et de partenaires que l’Élan collectif peut se targuer de tels résultats et constater fièrement un surplus financier de l’ordre de 41 000$. Une belle fierté pour un jeune organisme à but non-lucratif. L’Élan collectif est déterminé à devenir une référence en matière de développement durable dans la MRC de Montmagny-L’Islet et lance l’appel aux projets dans la communauté. Il est possible de soumettre vos idées auprès de l’organisme et/ou devenir membre en visitant le www.elancollectif.ca. 

Les personnes intéressées à visionner le film DEMAIN peuvent m’en faire part à mon adresse courriel car des copies sont disponibles.

Pour en apprendre davantage sur l’organisme:

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de