La fermeture des salles d’entraînement crée de la déception au VO2GYM

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
La fermeture des salles d’entraînement crée de la déception au VO2GYM
Plusieurs membres du gym étaient heureux de retourner sur place puisque cela permettait une amélioration de leur santé physique et mentale.

Après un mois d’ouverture, les gyms en zone rouge ont dû fermer à nouveau afin de prévenir de futures éclosions. L’équipe du VO2GYM de Montmagny se dit déçue par la nouvelle, mais prévoit des alternatives si la situation demeure inchangée à long terme.

Jonathan Carrier, l’un des propriétaires du VO2GYM, souligne qu’ils étaient insatisfaits par la situation, mais qu’il reste important de se conformer aux mesures du premier ministre. Il affirme que malgré certaines déceptions chez la clientèle, la plupart comprennent la décision.

«Ce que je dis à mes clients, c’est de toujours continuer à suivre les mesures sanitaires et c’est comme ça qu’on va pouvoir passer au travers», explique-t-il.

Les réactions à leur publication annonçant la fermeture sur les réseaux sociaux indiquent un mécontentement des usagers. Certains rappellent toutefois l’importance de suivre les mesures sanitaires pour améliorer la situation afin d’assurer une ouverture prochaine.
Offres alternatives
Le VO2GYM prévoit déjà offrir des options à sa clientèle si le gouvernement ne revient pas sur sa décision prochainement.
«On va essayer d’innover encore une fois pour être capable de payer nos frais fixes, mais on a de l’aide du gouvernement avec des subventions. C’est sûr que ça ne paye pas tout en entier, mais ça nous aide à passer au travers», affirme le propriétaire.

Des informations seront publiées sur leur page Facebook pour présenter les possibilités de services. Parmi les options éventuelles, M. Carrier donne à titre d’exemples des suivis à distance, des programmes, ainsi que des cours d’entraînement maison présentés virtuellement sur Zoom. Il pourrait d’ailleurs être possible de louer le matériel nécessaire du gym pour réaliser l’entraînement virtuel.
Une décision questionnable
Selon l’opinion personnelle de M. Carrier, la situation actuelle peut être discutable.

«Tant qu’à moi, je trouve ça un peu ridicule qu’ils ferment des commerces comme des gyms et des restaurants, mais que Costco et Walmart restent ouverts. C’est mon opinion personnelle, mais je trouve qu’il n’y a pas de logique dans tout ça. Je vais suivre les mesures et toute ma clientèle va suivre les mesures que M. Legault va dire pour passer au travers de cette crise», affirme-t-il.

Depuis le 8 avril, tous les abonnements ont été mis sur pause et reprendront une fois que les gyms ouvriront à nouveau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
RD Lavoie
RD Lavoie
24 jours

On est tous tannés, mais on ravale, fâ que… Vaut mieux prévenir, que mourrir… N’est-ce pas?