Max Gourgues: le meilleur coloriste de célébrités!

Photo de Marie-Eve Picard
Par Marie-Eve Picard
Max Gourgues: le meilleur coloriste de célébrités!
De gauche à droite: Marie-Christine Labonté (de l'émission "Vol 920"), Ludivine Reding (rôle principal de Fugueuse), Claudia Bouvette (comédienne et chanteuse), Elisabeth Rioux (influenceuse), Sophie Nélisse (comédienne) et Lysandre Nadeau (influenceuse)

« Je ne savais pas quoi faire dans la vie. La seule chose que je savais, c’est que j’allais tout faire pour devenir LE meilleur dans le métier que je choisirais. »  – Max Gourgues

C’est avec cette phrase en tête que Maxime Gourgues a quitté la maison familiale de Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud dès l’âge de 16 ans. Confiant de trouver sa voie à Montréal, il s’oriente d’abord en théâtre, puis en danse (ballet) avant de constater qu’il n’est tout simplement pas fait pour ça!

Parallèlement, il décroche un petit boulot dans un salon de coiffure afin d’arrondir ses fins de mois. Ses principales tâches: préparer les outils des coiffeurs et donner les shampoings. Ce travail semblait un peu banal au départ, mais révélation, il fut le point de départ d’une carrière incroyable. Pendant six ans, Max observe et s’abreuve de connaissances capillaires inestimables. Il devient un témoin de maintes erreurs de la part des coiffeurs professionnels qu’il côtoie et analyse plusieurs techniques de réparation. Mais surtout, il découvre une véritable passion pour la coloration!

En 2015, sans expérience ni études dans le domaine, ce jeune homme téméraire convainc les propriétaires du Salon Panache de lui laisser sa chance. Maxime saisit donc cette occasion de devenir coloriste à temps complet. » J’étais très heureux mais je trouvais déprimant d’avoir si peu de travail. J’ai décidé de faire les choses autrement. Je disais à ma clientèle que j’allais leur faire la plus belle tête de leur vie. En échange, parlez de moi à votre soeur, votre mère et vos amis! Puis j’offrais de belles photographies (genre avant/après) afin de les mettre en valeur et elles se sont mises à circuler sur le web. En huit mois, ma clientèle est passée à 350 et j’avais même une liste d’attente! »

À partir de ce moment,  le coloriste saisit tout le pouvoir de l’image et, surtout, la force de frappe des réseaux sociaux. Il en fera son cheval de bataille.

La propulsion d’Instagram

Rapidement, l’artiste désire devenir maître de sa destinée. Après l’ouverture de son salon sur la rue Parthenais à Montréal, Max Gourgues réalise à quel point sa popularité explose. Avec plus de 64 000 abonnés sur son compte Instagram qu’il alimente à la perfection et des tonnes de demandes de célébrités, le coloriste se retrouve soudainement le plus convoité du Québec! Lara Fabian, Mélanie Ménard, Ludivine Reding, Marriana Mazza, Valérie Carpentier, Sonia Benezra, Anaïs Favron ne sont que quelques-unes de ses clientes. Ses photographies de chevelures sublimes inondent le web et le petit écran, sans parler des plus grandes influenceuses du web qui se l’arrachent. Max doit faire face à la cadence et n’a d’autre choix que de s’entourer d’une solide équipe d’artistes et d’un gérant pour répondre à la demande. Il va sans dire que le « branding » est primordial dans cette ascension et son équipe y voit dans un parcours sans faille.

Plus qu’un travail

Son nom se retrouve maintenant sur toutes les lèvres; Max Gourgues révolutionne l’industrie de la coloration et domine les tendances capillaires en matière de couleur. Partout, ses techniques et ses looks sont les plus demandés et les plus imités. Mais ce succès n’est pas volé, il est bien mérité! « J’en ai travaillé des heures de fou et j’en ai brûlé des cheveux! Je récolte présentement ce que j’ai semé. Mon salon, c’est mon terrain de jeu où je m’amuse 70 h par semaine.  Je suis complètement addict! Je ne peux pas arrêter trop longtemps sinon je ne pense qu’à ça! » rigole-t-il. Comme s’il n’était pas assez occupé, chaque lundi, Max se déplace à travers les salons de coiffure de la province afin d’offrir des formations de perfectionnement et de mise à niveau. Transmettre ses connaissances et sa passion est réellement la facette de son métier qu’il préfère.

Audacieux, ambitieux et visionnaire

Sky is the limit. Voilà comment Max bâtit sa carrière et sa notoriété. Dans un souci constant d’innover, celui-ci réalisait dernièrement un autre grand exploit: Le Max Gourgues Live on stage au Théâtre Petit Champlain. Cet évènement VIP a rassemblé des centaines de coiffeur(euse)s du Québec désirant s’abreuver de ses techniques et astuces. Pour la première fois, un artiste indépendant soutient à lui seul un show d’une telle envergure. Il n’y a rien de trop beau pour ce gaillard assoiffé de défis:  « Les fins de semaine, je suis en tournage d’une émission dont Marie-Claude Savard est la productrice… je ne peux pas en dire plus pour le moment mais c’est très emballant! Je reçois présentement des offres des chaînes de télévision et j’évalue mes options. »

Maxime entrevoit aussi la possibilité de faire l’achat d’un plus grand studio à Montréal pour s’installer plus confortablement et déployer son équipe. Finalement, les yeux brillants, il m’avoue travailler déjà sur un nouvel évènement VIP différent du premier et cette fois à La Place des Arts de Montréal afin de doubler le nombre de participants à ses classes de maître. » Je me suis fait dire tellement souvent que je voyais trop grand et que le Québec n’était pas prêt pour ce genre d’évènement! Mais je suis en train de prouver le contraire. Présentement, les écoles de coiffure sont complètement vides, les sessions sont annulées parce que les programmes sont désuets! On enseigne encore les mèches au casque, les permanentes, les mises en plis… mais on ne parle pas des nouvelles tendances et techniques. C’est un métier sous-estimé et j’en fais un devoir personnel de lui redonner ses lettres de noblesse ». Connaissant Maxime Gourgues et toute l’audace qu’il possède, quelque chose me dit qu’on assistera, avant longtemps, à la création d’une académie Max Gourgues… et rien de moins!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de