Le Tour CIBC Charles-Bruneau s’arrête à Montmagny

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
Le Tour CIBC Charles-Bruneau s’arrête à Montmagny
Les participants en compagnie des bénévoles.

Près d’une quarantaine de cyclistes de partout au Québec se sont arrêtés dans la capitale de l’oie blanche pour la troisième journée du Tour CIBC Charles-Bruneau. Débuté le 3 juillet dernier à Matane, ils pédaleront 900km jusqu’à Boucherville. L’objectif de ce parcours : amasser des dons pour la recherche et les projets dédiés à l’oncologie pédiatrique.

Montmagny a déjà par le passé accueilli les cyclistes en 2014 ainsi qu’en 2018. « Je suis heureux et honoré de vous accueillir à nouveau chez nous le temps d’une escale bien méritée», a prononcé le maire de Montmagny, M. Marc Laurin.

L’événement qui en est à sa 26e édition cette année permet d’amasser des dons afin de remplir la mission de la Fondation, soit procurer aux enfants atteints de cancer les meilleures chances de guérison.

Le maire de Montmagny, Marc Laurin, les conseillers, Mireille Thibault, Sylvie Boulet et Marc Langlois, en compagnie de Pierre Bruneau.

 

Jusqu’à présent, l’équipe de cyclistes a permis d’amasser une somme de 608 553$, soit plus de 73% de leur objectif initial de 350 000$. Les personnes intéressées sont invitées à donner à la Fondation CIBC Charles-Bruneau en ligne.

Bien qu’il ait eu beaucoup de vent, M. Pierre Bruneau, administrateur de la Fondation et ancien chef d’antenne de TVA, affirme que tout s’est bien déroulé jusqu’à présent.

Des collations ont été remises aux participants, gracieuseté du Magasin COOP IGA extra de Montmagny.

Donner pour la cause

Zoé, présente lors de l’événement, est la preuve même de tout l’avancement des dernières années dans la recherche. Diagnostiquée en 2019, elle a réussi à vaincre le cancer et sonner la cloche officialisant la fin de ses traitements en 2021. Elle est en rémission depuis novembre dernier.

La petite Zoé, grande fan de danse, a fait un spectacle au public.

Malheureusement, ce ne sont pas tous les enfants qui ont eu cette chance. Présente sur place, une mère de famille qui a malheureusement perdu son enfant du cancer a témoigné de l’importance de l’événement. « Quand on est un parent d’un enfant qui a vaincu une leucémie, on est toujours très motivé. Quand on est un parent qui comme moi a perdu un enfant, je pense qu’on est une couche au-dessus. Ce n’est jamais facile comme parent de voir un enfant malade », raconte Karine, mère de Jacob, décédé en 2019 de la maladie. Malheureusement, Jacob a perdu son combat huit jours après son diagnostic. « En huit jours, je suis passée de mère d’un enfant en santé, à mère d’un enfant malade, à mère d’un enfant décédé malheureusement. » Depuis ce moment, Karine a comme mission de vendre la cause et sensibiliser les gens à donner afin de contribuer à la recherche et aux soins.

Les cyclistes reprendront la route dès demain matin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires