L’équipe de football les Grizzlys fête ses 40 ans!

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
L’équipe de football les Grizzlys fête ses 40 ans!
L'équipe Juvénile de cette année.

L’équipe de football les Grizzlys a entamé leurs pratiques officiellement le 15 août dernier. Il s’agit d’une année spéciale puisqu’elle célèbre ses 40 ans d’existence. Après plusieurs années, en constante évolution, l’équipe peut se dire en bonne santé, prête à accueillir les passionnés de football pour encore longtemps.

L’équipe a été initiée en 1981 par Marc Normand, ancien responsable des sports à Casault, et Clément Gaudreault, l’instigateur du projet. La première année, en 1982, dénombrait une vingtaine d’inscriptions. À ses débuts, il n’y avait aucun match, seulement des pratiques sur l’heure du midi. Après avoir observé un engouement pour le sport, ils ont décidé d’ajouter plus de pratiques par semaine dès la deuxième année, avec trois entraîneurs ainsi que des matchs contre une équipe locale. Par la suite, les Grizzlys ont participé pour la première fois dans la ligue appelée à l’époque Québec Métro. « Il fallait être prêt! C’est à ce moment qu’on a trouvé le nom de l’équipe et que les Grizzlys sont arrivés », raconte M. Jean Scherrer entraîneur depuis presque les tout débuts de l’équipe.

L’équipe de 1983. (Photo de courtoisie)

Les Grizzlys ne comptaient au début qu’une seule équipe juvénile de secondaire 3, 4 et 5. L’équipe de cadet est arrivée à la fin des années 80. En 2000, les deux équipes ont débuté leur participation dans une ligue afin de compétitionner partout à travers la province. Avec l’arrivée du Rouge et Or, le sport en milieu scolaire est devenu de plus en plus populaire et plusieurs jeunes ont pris la décision de s’initier.

Un moment un peu plus difficile pour les Grizzlys a été la période où le sujet des commotions cérébrales était d’actualité. L’organisation a terminé avec une seule équipe cette année-là. Après avoir démystifié le problème de commotion, le sport a par la suite repris son envol.

1992.

« En 2018, on a vraiment senti un renouveau qui a reparti le football. 2021 a vraiment été l’apogée», affirme M. Scherrer.

Soulignons que la pandémie a donné un coup de pouce au football. Après une longue période sans bouger, plusieurs ont décidé de débuter le sport. Ils ont d’ailleurs eux des années remarquables dans les dernières années. Par exemple, plus récemment, l’équipe juvénile a remporté le Championnat régional du Réseau du sport étudiant du Québec en 2021.

L’équipe de Cadet de cette année.

Une saison hors de l’ordinaire

La prochaine saison demandera plus de préparations puisque les footballeurs joueront avec des équipes d’un plus haut calibre avec lesquelles ils n’ont jamais joué auparavant. La première partie pour l’équipe Cadet a eu lieu le 2 septembre et celle du Juvénile, le 9 septembre. « Ça devrait être une belle saison. En revanche, on joue dans une ligue qu’on ne connait pas autant pour le Cadet que pour le Juvénile, c’est nouveau. Je suis confiant tout de même que nous allons avoir une belle saison», mentionne Jean Scherrer.

À l’heure actuelle, les Grizzlys dénombrent 50 inscriptions. « On a deux bonnes équipes de 25 joueurs. On joue du football à neuf. Celui le plus populaire ces temps-ci au Canada », explique M. Scherrer. De plus, une équipe Benjamin verra le jour prochainement. « Présentement, on est en santé. On a deux bonnes équipes de football et on s’organise pour une troisième », poursuit l’entraîneur.

Cette équipe en question sera composée principalement de jeunes qui arrivent au secondaire et qui s’initieront au sport. Carl Marois, responsable des sports à l’école, informe qu’il se promènera de classe en classe afin de faire connaître son nouveau projet aux élèves. Jusqu’à présent, il évalue déjà qu’une quinzaine d’élèves devraient s’inscrire à ce volet.

Une difficulté actuelle pour l’équipe est de trouver des entraîneurs. Pour le moment, l’organisation dénombre neuf entraîneurs, mais M. Scherrer affirme que cela ne nuit en aucun cas à leur entraînement.

Un objectif cette année sera d’ajouter de l’ambiance au stade. Par exemple, la mise en place d’un casse-croute, d’un moitié-moitié, de la musique, etc. Le tout permettra d’amasser de l’argent pour se procurer du matériel manquant présentement.

Et l’avenir?

Le dôme amovible sera un changement majeur dans les pratiques de football. « Faire du football dix mois par année avec un dôme, c’est totalement faisable », souligne le responsable des sports à l’école secondaire Louis-Jacques-Casault, Carl Marois

Ce dernier poursuit en mentionnant la possibilité de créer une concentration football dans les prochaines années. « Avec le dôme qui s’en vient, on peut commencer à réfléchir à de telles possibilités ». Également, pour les sports scolaires, il s’agit d’une façon de donner accès plus facilement à tous les sports de l’école.

Pour le moment, rien n’est arrêté concernant les célébrations des 40 années de l’équipe. Le comité de parents réfléchit à l’heure actuelle aux différentes possibilités. De son côté, M. Scherrer souhaiterait organiser un « tailgate party » où les joueurs des 40 dernières années seraient invités et où un botté protocolaire serait réalisé par les fondateurs de l’équipe. Plus d’informations à ce sujet devraient sortir prochainement.

Jean Scherrer.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires