L’Everest livre la marchandise avec deux gains

Éric Maltais
L’Everest livre la marchandise avec deux gains
Avec 47 arrêts, Jonathan Labrie a signé le 4e jeu blanc de l’histoire de l’Everest.

Mené à l’attaque par Alexis Côté, avec trois buts, et Christophe Chiasson (1-3), l’Everest de la Côte-du-Sud a signé un week-end parfait en remportant deux victoires. Cette performance lui permet maintenant d’avoir une visée claire sur le 5e échelon au classement général.

Mené à l’attaque par Alexis Côté, avec trois buts, et Christophe Chiasson (1-3), l’Everest de la Côte-du-Sud a signé un week-end parfait en remportant deux victoires. Cette performance lui permet maintenant d’avoir une visée claire sur le 5e échelon au classement général.

C’est d’ailleurs en prenant la mesure des Condors du Cégep Saint-Georges-de-Beauce, dimanche après-midi, que les hockeyeurs sudcôtois se sont permis d’aspirer au 5e rang, détenu par ces derniers. Le 3e but d’Alexis Côté avec moins de trois minutes à faire a donné cette victoire, après que les visiteurs eurent réussi à combler un déficit de deux buts. L’Everest a vraiment joué avec le feu en ayant au préalable laissé filer une priorité de 3-0.

Il faut savoir que si les séries éliminatoires s’amorçaient demain, les protégés de Simon Labrecque devraient entamer une série de qualification deux de trois contre les derniers au classement général. En effet, les six premières formations se classent automatiquement tandis que les équipes des positions 7 à 10 se mesureront dans un duel deux de trois. On se rappellera qu’une mauvaise séquence l’an dernier avait sorti l’Everest du peloton de tête, puis l’équipe s’était inclinée alors que la formule était un seul match suicide.

Ce bref rappel historique explique pourquoi le président Pierre Bouffard tient à ce qui sa formation évite cette ronde qualificative en février prochain. Les quatre premières places au classement donneront en plus le privilège d’amorcer les séries à domicile, d’où l’objectif de viser la 4e place par la suite.

Ce matin, voici la photo. La Côte-du-Sud occupe le 7e rang avec 21 points en 17 parties, soit un de moins que les Condors, qui ont disputé 19 joutes, et l’Inouk de Granby, qui en a joué 20. Princeville, Terrebonne et Saint-Jérôme bénéficient d’une confortable avance avec respectivement 37, 36 et 31 points. Quant au Collège français de Longueuil, il a accumulé 26 points depuis le début de la saison mais son différentiel de +50 fait de cette équipe une puissance du circuit au même titre que les détenteurs des trois premières positions.

La direction a rendu hommage aux anciens combattants en soulignant la présence de représentants de la Légion canadienne.

Moment stratégique
Dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec, la période des Fêtes se veut le moment propice pour échanger des joueurs. Soit que les directions pensent posséder les éléments pour effectuer du millage en séries, soit que le positionnement au classement laisse entrevoir une élimination rapide. Puisque l’Everest compte sur six joueurs âgés de 20 ans, donc à leur dernière année d’éligibilité, il deviendra très intéressant de suivre les décisions de l’entraîneur et directeur général Simon Labrecque d’ici janvier.

Ce dernier aligne trois défenseurs, deux attaquants et un gardien dans cette situation. D’ailleurs dans ce dernier cas, mentionnons que Jonathan Labrie sera un rouage très important en 2e moitié de saison. Vendredi dernier, contre Granby, il a repoussé les 47 rondelles lancées en sa direction pour procurer une victoire de 1-0, grâce au filet du magnymontois Jean-Christophe Coulombe.
Elliot à Québec.

Deuxième pointeur de l’Everest avec 27 points en 15 rencontres, Elliot Lavoie est parti pour un essai de cinq rencontres avec les Remparts de Québec, une formation en voie de signer la meilleure saison de son histoire dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Il faut rappeler que ce dernier jouait dans ce circuit l’an dernier, avec le Drakkar de Baie-Comeau. Aussi, la présence d’un membre des Remparts a été remarquée à quelques reprises au cours des dernières semaines, dont celle de Patrick Roy. Tristan Laflamme a également été appelé à enfiler l’uniforme de la formation québécoise plus tôt ce mois-ci.

Prochaines joutes
L’Everest se déplace dans l’Outaouais ce vendredi pour affronter les Flames avant de recevoir les Braves de Valleyfield dimanche à 14 h.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires