26 février 2024

La maison oubliée: l’espoir d’un chez-soi

Un immigrant fuit son pays où il a vécu l’horreur. Débute pour lui une errance à travers quelques continents, jusqu’au jour où il atterri au Québec, dans un petit village ayant pour nom Saint-Rémi.

C’est là que Youri va se reconstruire une vie, dans une maison abandonnée, en tissant des liens petit à petit avec les membres de la communauté. À commencer par le propriétaire de la maison, un homme âgé qui a quitté sa demeure pour aller vivre au Foyer des Vieux Amis, située au cœur du village.

Mariette Roy, l’auteure de La maison oubliée: l’espoir d’un chez-soi, s’est arrêtée, avec deux de ses amies, à nos bureaux dans le but de présenter son livre. Diplômée en travail social et en psychologie, Mme Roy a travaillé en relation d’aide et en enseignement, notamment au Cégep de Lévis-Lauzon.

Un livre qui fait du bien

Maintenant à la retraite, la dame a eu le goût d’écrire une histoire pleine d’humanité, explique celle qui en est à sa première expérience du genre. Ce faisant, elle a choisi un thème d’actualité et qui n’a pas fini de faire couler de l’encre. «C’est une histoire qui fait du bien» au dire de ses amies et anciennes collègues de travail, Michelle Chabot de Montmagny et Dany Després de Lévis. «Une histoire de résilience, où la bienveillance, la solidarité et un peu d’humour changeront des vies» précise l’auteure. Juste à l’entendre, on a envie d’y croire!

Le livre est disponible à la Librairie Livres en Tête à Montmagny.

Articles reliés