18 juillet 2024

Les travailleurs s’adaptent vite à l'intelligence artificielle

Pierre Nareau, directeur informatique chez Garant, fait partie des pionniers qui ont révolutionné les méthodes de travail chez Garant au cours des quatre dernières années avec l'implantation d'un cyber-système au sein de l'usine à partir de l'atelier d'assemblage. Cette transformation de l’entreprise de Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud vers l'intelligence artificielle ne s’est pas fait sans heurts, mais elle e eu le mérite d’impliquer les employés. Il fallait amorcer la démarche à partir d'une feuille blanche afin de définir le scénario idéal de production.

Les méthodes de travail ont changé certes, mais la perception des employés aussi. Il fallait définir le devis à l’interne pour le faire suivre aux sous-traitants qui pouvaient revenir avec une nouvelle approche.
L’ordinateur ne remplace pas l’humain, mais il lui facilite la vie. Personne n’a perdu son emploi dans la démarche même si le personnel affiche un portrait vieillissant. En parallèle, la relève trouve sa place en effectuant des quarts de travail le week-end avec un taux de productivité très élevé. M. Nareau explique que lorsque les ordinateurs ont pris le contrôle de la chaîne de production à partir de l’assemblage, tout le reste a suivi. « Il fallait s’assurer que les postes de travail fassent en sorte de fournir la bonne information qui transige électroniquement. On éliminait ainsi les contrôles faits par  les gens, on minimisait ainsi les erreurs et nous avions des données en temps réel ». Chaque entreprise présente ces caractéristiques en fonction de ces équipements informatiques. Le but est donc de créer des « ponts » permettant d’arrimer les composantes du système. Quant à la formation des employés en entreprise, encore là, tous les programmes ont été informatisés et le travailleur suivra le plan de formation à son rythme. Dès qu’il aura acquis les connaissances, il pourra opérer un nouveau poste au sein de la chaîne de production. La polyvalence devient alors un excellent élément de rétention de la main d’oeuvre, faisant en sorte de restreindre les tâches routinières. M. Nareau nous raconte le cheminement effectué par Garant sur ce reportage vidéo.