25 février 2024

Complexe culturel et sportif : Magny-Gym et le Club de Natation lancent un cri du cœur

Alors que le projet du Complexe culturel et sportif est sur le point d’être déposé dans le programme PAFIRSPA, les jeunes du Club de Natation de Montmagny et de l’équipe de gymnastique Magny-Gym lancent un cri du cœur au gouvernement du Québec. Ils souhaitent que le projet du Complexe soit planifié dans le prochain budget du gouvernement et annoncé en 2024, puisque le temps de réalisation peut prendre de trois à cinq ans. Lors de la rencontre qui s’est déroulée avec le ministre Bernard Dainville et le comité de pilotage du Complexe, les jeunes avaient tenu à s’exprimer par le biais d’une vidéo disant qu’ils attendaient le Complexe depuis quatre ans. Autant pour les élèves de l’école secondaire Louis-Jacques Casault, que pour les jeunes qui font partie d’un club sportif, les installations actuelles ne sont pas réglementaires et désuètes. Rappelons que le projet du Complexe culturel et sportif répond à plusieurs priorités présentées dans le plan d’action du ministre Drainville pour redresser la situation des écoles du Québec. Un club de natation sans piscine La piscine actuelle est en réparation depuis le printemps puisqu’elle est en fin de vie. Depuis quelque temps, les jeunes du Club de Natation de Montmagny doivent s’entraîner à Lévis quatre à cinq fois par semaine. « Avec toute la route à faire en plus de mon entraînement de deux heures, ça ne me laisse pas beaucoup de temps pour mes études », a mentionné, Alexis Morneau, membre de l’équipe de natation. « Le Complexe culturel et sportif va tellement permettre d’augmenter l’offre en natation, autant pour le Club que pour la communauté. Plus les jeunes savent nager, moins il y a de risques de noyade. Ça va aussi diminuer l’exode des nageurs vers les grandes villes, car plusieurs quittent pour avoir des infrastructures de qualité. Ça va même attirer des familles dans notre région. Le Club est plus que prêt à plonger de l’avant vers le Complexe! On le veut! », a enchérit la présidente du Club, Mme Renée-Julie Parisé. Une palestre inadéquate « Par ce communiqué, on veut que le gouvernement sache à quel point c’est urgent d’avoir notre nouveau Complexe. Ça fait tellement longtemps que le Club travaille à tenter d’agrandir nos installations pour mieux répondre à nos besoins d’athlètes. On doit aller s’entraîner à Lévis pour faire certaines figures par mesure de sécurité », ont mentionné Prudence et Maude Lemieux, gymnastes du Club Magny-Gym. « On pourrait tellement faire plus avec des infrastructures convenables. Faire bouger plus de jeunes, offrir plus d’heures d’entraînement aux athlètes qui veulent se dépasser, un milieu attrayant pour la main-d’œuvre et bien plus! Ce projet est attendu de tous nos membres avec tellement d’impatience. On fêtera nos 50 ans l’an prochain, mon équipe est clairement prête pour un espace adapté à notre potentiel et nos jeunes, encore plus! », mentionne de son côté, la directrice générale du Club Magny-Gym, Mme Andrée-Anne. Rappelons que le milieu est mobilisé depuis plusieurs années afin que le projet du Complexe voie le jour. Selon les informations de la MRC de Montmagny.