24 février 2024

Le campanile du Sacré-Cœur, en souvenir de l’église de L’Islet

Sous la supervision des Chevaliers de Colomb, le conseil de L’Islet a mis en place, sur le terrain du bureau municipal, le campanile du Sacré-Cœur. L’élément central de cette installation est la cloche Notre-Dame-de-l’Assomption qui, pendant 60 ans, a convié les fidèles à se rassembler pour célébrer leur foi. Cette cloche a été installée initialement au sein de la chapelle, devenue plus tard l’église de L’Isletville, dont les plans de construction ont été produits par M. Nilus Leclerc. La cloche « Notre-Dame-de-l’Assomption » a reçu une bénédiction solennelle au cœur de l’église, le 1er juillet 1956, de la part de Mgr Alphonse Fortin. Celle-ci pèse 616 livres et donne le « Do ». Initialement, du bois a été donné par les paroissiens pour la construction de la chapelle. La fin des travaux a été officialisée en grande partie en novembre 1931. Soulignons que l’église Sacré-Cœur de L’Islet, auparavant située au coin du boulevard Nilus-Leclerc et de la 7e Rue, a été détruite il y a de cela huit ans, soit en 2014. Depuis cet événement, la Municipalité et les Chevaliers de Colomb réfléchissent à une façon de donner une deuxième vie à la cloche. Mentionnons que les Chevaliers de Colomb avaient pour mission de descendre la cloche de l’église au moment de sa destruction. Elle a par la suite été léguée au conseil de L’Islet. Afin de conserver l’histoire de l’ancienne église, la cloche a été posée à proximité des bureaux de la Municipalité. Avant son installation finale, de nombreux lieux ont été évalués dans le but de l’exposer en fonction de sa valeur historique. Toutefois, le conseil en est venu à la conclusion que le bureau municipal se voulait un endroit idéal. Il s’agissait d’une façon de conserver une empreinte significative de l’identité de L’Islet. La cloche a été nettoyée et restaurée dans le cadre du projet. Elle sera d’ailleurs illuminée en soirée pour le plaisir des passants.

Inauguration Une inauguration officielle a eu lieu le 29 octobre dernier. Au total, une quarantaine de personnes, formées de natifs, de résidents et de visiteurs, étaient présentes. Le maire, M. Germain Pelletier, a pris la parole afin de remercier les bénévoles et les partenaires qui ont permis la concrétisation du projet. M. Gilbert Lemieux, Grand Chevalier, a profité de la présence des citoyens pour raconter l’historique caractérisant la cloche. Le tout s’est terminé avec un goûter offert à la salle du conseil municipal. En plus d’y avoir installé une plaque décrivant sa signification, une seconde plaque faite de bois a été mise en place afin de souligner la participation des 14 bénévoles et des sept partenaires qui ont participé à la réalisation du projet.