28 février 2024

Jean-Paul Rochefort s’ajoute aux candidats

Jean-Paul Rochefort, originaire de Montmagny, annonce sa candidature à l’élection partielle pour devenir conseiller du District 1. Ayant à cœur le bien-être et la prospérité de la Ville, il souhaite faire avancer les différents dossiers tout en veillant aux intérêts communs des citoyens. Jean-Paul Rochefort fait présentement une tournée à Montmagny afin de rencontrer les différents citoyens pour présenter ses idées. Il profite de l’occasion pour discuter avec les Magnymontois afin d’évaluer les besoins réels dans la région. Une chose est certaine pour lui, il ne veut pas mettre de côté la population lors de la prise de décisions. Le candidat a travaillé pendant 60 ans dans le domaine de l’automobile et est maintenant retraité depuis près de cinq ans. Il a d’ailleurs œuvré pendant une dizaine d’années chez Chabot à Montmagny, quatre ans comme chef de service chez Bédard Automobile, anciennement sur la rue Saint-Jean-Baptiste, ainsi que 39 ans en tant qu’estimateur pour une compagnie d’assurance. M. Rochefort a toujours suivi le milieu municipal sans nécessairement s’y investir. Il détient toutefois de l’expérience dans la politique provinciale alors que sa fille s’est déjà présentée pour devenir députée provinciale dans la région de Montréal. Il a donc investi de son temps pour l’aider dans ses campagnes électorales. Il a également participé activement aux campagnes électorales de Pierre Blais, ami de la famille, lors de ses élections au niveau fédéral dans les années 80-90. Ses priorités Le candidat a énuméré plusieurs engagements, advenant qu’il soit élu. La protection de la vitalité du territoire agricole se veut dans les priorités du Magnymontois. « Le territoire agricole, c’est notre garde-manger. Ici, à Montmagny, on voit qu’il y a de moins en moins de producteurs. Ils sont de plus en plus vieillissants comme partout ailleurs. Dans le grand territoire du Québec, nos jeunes agriculteurs ont de la misère à se lancer, alors je veux garder une écoute attentive là-dessus », indique-t-il. M. Rochefort aimerait également s’impliquer pour l’implantation d’une industrie d’envergure à Montmagny. Il observe le déclin de plus en plus avec les années et il désire contribuer à ce que ce type d’industries revienne sur le territoire dans l’optique de revitaliser le secteur. « Je veux voir ce qu’on peut faire! On voit partout que ça se développe à l’extérieur. (…) Pourquoi nous autres ici, ne va-t-on pas chercher quelque chose? », se questionne-t-il. Environnement Le dossier environnemental est également central dans les priorités de M. Rochefort. Avec la situation des feux de forêt qui a pris de l’ampleur cette année, le candidat indique que Montmagny n’est pas épargné à de tels risques. « Il va falloir avoir une attention particulière, tous les citoyens ensemble! » Revitalisation Enfin, la revitalisation de la Ville reste prioritaire si M. Rochefort est élu. Après avoir travaillé pour Statistique Canada en 2021, il a pu constater la diminution constante de la population de décennie en décennie, freinant ainsi le développement de la Ville. Il souhaiterait l’amélioration des infrastructures de façon générale. De plus, il souhaite préserver une attention particulière à l’évolution du compte de taxes. Conscient que les salaires ne suivent pas nécessairement le coût de la vie, il souhaiterait prendre le temps de répondre à la réalité financière de tout le monde. « Si les citoyens veulent bien de moi, ce sont les choses que je veux apporter, être à l’écoute et travailler avec les gens dans ce sens pour qu’on ait une vie communautaire à Montmagny progressiste et fleurissante », conclut M. Rochefort.