11 avril 2024

L’Everest à prendre au sérieux?

En signant deux autres victoires ce week-end, portant sa séquence à six, L’Everest de la Côte-du-Sud a grimpé d’un rang au classement général pour atteindre la 6e place et jouera pour l’obtention de la 5e dès ce vendredi. Cependant, la tâche sera ardue puisque le Collège français de Longueuil s’amènera à l’aréna de Montmagny avec l’intention ferme de consolider son emprise sur le 4e rang qu’il détient avec une fiche de 28 points en 20 parties, alors que l’Everest en a recueilli 25 en 19 joutes. Entre les deux, l’Inouk de Granby s’est faufilé avec 26 points mais en 22 matchs déjà disputés. La rencontre de vendredi est donc d’une importance capitale car elle pourrait permettre à L’Everest de s’approcher à un seul petit point du 4e rang. Pour le moment, le trio de tête composé des Cobras de Terrebonne (40), du Titan de Princeville (40) et des Panthères de Saint-Jérôme (33) ne figure pas encore comme cible de l’entraîneur Simon Labrecque. Cependant, ses protégés se rapprochent de l’objectif que s’était fixé le président Pierre Bouffard en affirmant en début de saison qu’il possédait un club pour figurer parmi les trois meilleures équipes de la ligue. Victoire intéressante… Vendredi dernier à Gatineau, L’Everest s’est présenté avec un alignement dégarni de plusieurs vétérans dont Elliot Lavoie, Christophe Chiasson, Étienne Arseneau et Zacharie Bordeleau, entre autres, mais cela n’a pas empêché les joueurs présents de croire en la victoire contre les Flames. Un but de Jérémy Bourdeau, son 2e de la rencontre et son 11e de la saison, a propulsé L’Everest vers un gain de 3-2. Bryan Chabot, un Magnymontois qui s’est joint au club comme joueur affilié, a inscrit son premier but dans le circuit. Devant les filets, Jonathan Labrie a arrêté 28 des 30 lancers dirigés vers lui pour inscrire un 9e gain. Sa moyenne de buts alloués par joute se situe maintenant à 3,78 et son pourcentage d’arrêt à .898. Lors de sa seconde sortie, après avoir accordé un but dès la 12e seconde, L’Everest s’est ressaisi en marquant à six reprises consécutives, en route vers un gain facile de 6-2 au profit du gardien Jérémy Bégin, qui a repoussé 34 des 36 lancers en sa direction. Jacob Lavallée a poursuivi sur sa lancée des dernières semaines en récoltant quatre points, dont trois buts. Christophe Chiasson (1-3), Jean-Christophe Coulombe et Félix Doyon ont aussi contribué à l’attaque.