11 juin 2024

L’Everest invaincu en trois sorties

Enfin, l’Everest de la Côte-du-Sud connaît un bon début de saison en signant trois victoires à ses trois premières sorties dans la Ligue junior AAA du Québec, dont deux sur des patinoires adverses. Il s’agissait d’ailleurs du vœu émis par le coach et directeur général, Simon Labrecque, à la conclusion du camp d’entrainement. Il voulait accumuler les victoires dès le jour 1 afin d’éviter de lutter pour une place en série à la conclusion du long et éreintant calendrier régulier. On se rappellera que le printemps dernier, en raison de trois rencontres remises en cours de saison, l’Everest avait manqué d’énergie en fin de parcours. Maintenant, les premières victimes de l’Everest furent dans l’ordre les Flames de Gatineau, (5-4 en prolongation, but de Tristan Laflamme), L’Inouk de Granby (6-3, 31 arrêts sur 34 tirs de Jérémie Bégin) et les Cobras de Terrebonne, une proie abattue non sans peine 8-7 devant 340 fans heureux lors du premier match disputé à domicile. Le gardien Bégin aura connu cette fois une soirée plus difficile, concédant quatre buts sur 11 tirs avant de laisser sa place à Alexandre Lauzier. Au rayon des surprises, il faut souligner d’entrée de jeu la performance offensive de Serein Ntibashoboye, qui se situe ce matin au 15e rang des pointeurs du circuit avec sept points. Le hockeyeur recrue s’est même permis une première soirée de trois buts et une passe, faisant de lui la première étoile contre Terrebonne. « J’aime sa personnalité. Il est souriant, enthousiaste, il aime jouer au hockey, c’est un passionné. Depuis le début de la saison, il est incroyable. On voit de belles habiletés avec la rondelle, il a un sens du hockey incroyable, puis c’est un joueur qui commence à être vraiment apprécié dans le vestiaire et il est contagieux pour tout le monde », a confié le mentor sur le site internet du club. Dan Chrétien (3-2), Félix Riverin (1-4), Elliot Lavoie (1-3) et Julien Hébert (0-4) connaissent un bon début sur le plan des statistiques et figurent parmi les attaquants qui devraient en mettre plein la vue cet hiver. Cependant, le jeu défensif devra être poli dans son ensemble afin d’éviter des ulcères d’estomac à Labrecque et à son équipe d’entraîneurs. 2e au classement L’Everest vient au 2e rang du classement général avec six points, derrière les Vics de Laval qui ont accumulé huit points en cinq joutes. Les Panthères de Saint-Jérôme demeure la seule autre équipe du circuit invaincue après trois rencontres. Les Rangers de Montréal et les Braves de Valleyfield connaissent aussi un excellent début de calendrier avec trois gains en quatre sorties, pour six points. Les Rangers se présenteront d’ailleurs à Montmagny ce vendredi pour affronter L’Everest. Voilà un match intéressant en perspective… Soulignons que l’équipe locale se rendra le lendemain à Montréal pour disputer un match contre le Phœnix, qui connaît un départ plus lent avec trois défaites en autant de tentatives.