Ouverture d’une nouvelle clinique d’optométrie indépendante à Montmagny

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
Ouverture d’une nouvelle clinique d’optométrie indépendante à Montmagny
William Messervier, Alyssan Prince et George Louis.

La clinique d’optométrie Skyvision, formée d’une jeune équipe de trois propriétaires, ouvre ses portes aujourd’hui. Malgré les défis liés à la COVID-19, les propriétaires ont pu démarrer la clinique rapidement. Ils souhaitent offrir un service personnalisé à leur clientèle pour répondre à leurs besoins.

William Messervier, de Montmagny, Alyssan Prince, de Lévis et George Louis, de Gatineau ont fait équipe pour démarrer une clinique indépendante à leur image.  M. Messervier a trouvé pertinent de retourner à ses racines dans la région de Montmagny pour débuter une entreprise avec sa copine de longue date, Mme Prince. M. Louis a ensuite complété le trio après une discussion confirmant que les trois avaient la même vision et les mêmes objectifs pour ouvrir une entreprise à leur image.

«J’ai gradué en 2018 et j’ai fait le tour du Québec en tant qu’optométriste volant. Je sais exactement ce que j’aime et ce que je n’aime pas. Je sais qu’avec eux, on va bien s’entendre», exprime George Louis, optométriste.

Le trio pense qu’il y a un manque parmi les cliniques d’optométrie de Montmagny. M. Messervier et Mme Prince ont déjà travaillé dans des lunetteries à Lévis et ils ont été surpris du nombre de clients de la région qui faisait le trajet jusqu’à Lévis pour des services d’optométrie.

«Je viens de Montmagny et je suis né ici. Je connais quand même beaucoup le secteur. Je trouve vraiment qu’il y a un travail à faire sur ce qui est offert à Montmagny.  Ce sont juste des chaînes qui sont ici et il y a beaucoup de demandes en optométrie. De notre côté, on va travailler les soirs et les fins de semaine.  On va offrir une gamme de produits qui est vraiment d’un niveau supérieur», explique M. Messervier.

Plusieurs montures à prix divers et accessibles sont disponibles pour la clientèle. Il est aussi possible de commander une monture en ligne, advenant que le choix désiré ne soit pas présent en clinique.

Ouverture dans un temps «record»

Malgré certaines difficultés, les propriétaires ont pu ouvrir la clinique rapidement.  Le trio a travaillé conjointement et en complémentarité pour rencontrer rapidement les nombreuses démarches organisationnelles liées à l’instauration de la clinique en temps de pandémie.

«C’est certain qu’avec la COVID-19, ça l’a ralenti.  Le local était vide et il était sur le béton. On partait vraiment de zéro. On a tout choisi en ce qui s’agissait de la construction, faire les plans pour que les devis soient respectés et s’assurer qu’il n’y ait pas de délai. Trouver quelqu’un pour faire nos meubles, c’était un peu plus difficile», ajoute Mme Prince.

Elle se dit fière de l’équipe qui a travaillé dans des temps records.

Un concept « convivial »

La table de vente est retirée des locaux de Skyvision. Le vendeur est muni d’un Ipad et peut aller s’asseoir à une table de contrôle dans le style «bar» où il est possible de dialoguer et prendre rendez-vous. «On a fait un concept qui est plus convivial, qui offre plus un service où on se sent plus à la maison. C’est plus confortable. On veut se faire du fun et être bien», souligne Mme Prince.

Skyvision offre tous les services d’optométrie possibles. La clinique est ouverte le jour du lundi au samedi et les mercredis et jeudis soir. L’horaire va s’adapter selon la demande et les besoins de la clientèle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
F. Pelletier
F. Pelletier
2 mois

Pourquoi ne pas avoir un nom en francais????Ca fait plus vendeur en anglais!!!!!