Question de survie: le gîte La Maison de l’Ermitage ouvre ses portes aujourd’hui

Photo de Michel Chassé
Par Michel Chassé
Question de survie: le gîte La Maison de l’Ermitage ouvre ses portes aujourd’hui
Le gite La Maison de l’Ermitage à Saint-Jean-Port-Joli.

Propriétaires du gîte La Maison de l’Ermitage à Saint-Jean-Port-Joli, un site idyllique dans le cœur du village, France Trudel et Clément Montigny en ont assez d’attendre le feu vert de la Santé public pour ouvrir leurs portes alors que les auberges, les campings, les chalets et même les salles de spectacle l’ont obtenu: «Pour nous, c’est une question de survie. Nous sommes tombés en amour avec l’endroit, nous y avons investi beaucoup d’argent et il n’est pas question que nous fermions» de lancer Mme Trudel quand nous l’avons rencontrée ce matin.

Évidemment, le couple s’engage à respecter les règles établies par la Santé publique: «Nous avons même fermé une chambre parce que les quatre qui demeurent disponibles sont dotées d’une salle de bain privée. Et pour le déjeuner, ce n’est pas l’espace qui manque dans notre salle à manger» ajoute la principale intéressée.

La grande salle à manger compte plusieurs tables éloignées les unes des autres.

«Selon le déconfinement, nous pouvons être dix à l’intérieur: je peux donc inviter huit amis… mais je ne peux pas accueillir dix à douze clients! J’ai le droit de recevoir des visiteurs à la boutique ou pour voir les alpagas, mais je n’ai pas le droit de leur offrir une chambre» déplore Mme Trudel.

En ce lundi 22 juin, le couple a donc décidé de rouvrir leur gîte, n’en déplaise au gouvernement, parce qu’il s’agit d’une question de survie: «Deux gîtes ont fermé leurs portes à Saint-Jean-Port-Joli. J’ai parlé avec divers intervenants qui, même s’ils reconnaissent les incohérences du déconfinement, m’ont dit d’attendre, que notre tour viendrait. Mais on n’a toujours pas fixé une date pour les gîtes» de renchérir Mme Trudel.

Mme France Trudel et M. Clément Montigny en compagnie de Mia, leur petite-fille, dans la salle à manger du gîte La Maison de l’Ermitage.

Dans une grande et belle vieille maison située sur un terrain de cinq âcres, ce n’est l’espace qui manque. Mme Trudel a d’ailleurs tourné une vidéo qu’elle a fait parvenir à quelques personnes, dont Mme Marie-Eve Proulx, députée de Côte-du-Sud, et qu’elle a diffusée vendredi dernier sur Facebook, revendiquant déjà plus de 11 000 vues.

Ayant entendu dire que d’autres propriétaires de gîtes pourraient ouvrir leurs portes cette semaine sans attendre l’aval des autorités, Mme Trudel et M. Montigny ont décidé de passer à l’action parce que les réservations sont au rendez-vous à tous les soirs, à compter d’aujourd’hui. Ils ouvrent donc leur gîte La Maison de l’Ermitage tout en respectant les consignes sanitaires imposées par la Santé publique.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de