Rivest effectue un bilan sur ses 100 premiers jours comme député

Journal L'Oie Blanche
Rivest effectue un bilan sur ses 100 premiers jours comme député
M. RIvest.

Le député de Côte-du-Sud, M. Mathieu Rivest, a envoyé par voie de communiqué un bilan des 100 premiers jours de son mandat depuis sa victoire aux élections du 3 octobre.

Dès le lendemain des élections, le député a contacté les 45 maires de sa circonscription ainsi que plusieurs organisations afin de se présenter et d’établir la « meilleure synergie nécessaire » au travail d’équipe. Les principaux dossiers sur lesquels il a souhaité s’attarder avec les partenaires du milieu sont : le manque de place dans les garderies, le dossier du Complexe culturel et sportif en santé durable, la concrétisation de nouveaux projets à l’ITAQ, la couverture cellulaire, le manque de main-d’œuvre, la réforme des services préhospitaliers, l’immigration, etc.

À ce sujet, il a déjà assisté à plusieurs rencontres afin de contribuer à la concrétisation de nombreux dossiers. Des discussions décrites comme « importantes » et « constructives » ont eu lieu concernant les enjeux de la région tels les services préhospitaliers d’urgence, l’immigration, la main-d’œuvre, le logement, le soutien aux entreprises et les services de garde.

« Après plus de 100 jours comme député de la Côte-du-Sud, je remercie l’ensemble des citoyens et élus pour la confiance accordée. La collaboration de différents partenaires du milieu m’a grandement facilité la tâche pour participer activement et rapidement à m’imprégner des enjeux de la région. Je suis fier de travailler pour ceux qui m’ont élu le 3 octobre dernier et tous les citoyens du comté. Il est primordial pour moi de réaliser les promesses que j’ai faites lors de la campagne électorale et de m’assurer que notre circonscription rayonne davantage à l’échelle provinciale », a-t-il écrit.

Développement de la formation

Ayant œuvré dans le milieu de l’éducation plus de 25 ans, M. Rivest souhaite accompagner le secteur de l’éducation. Que ce soit auprès de l’ITAQ, du CÉGEP La Pocatière et de son campus à Montmagny, de la formation continue ou professionnelle et des centres de services scolaires, il sera présent pour écouter les besoins de chacun.

Parmi les actions posées, il donne comme exemple l’attribution de 910 770 $ pour le programme de formation en boucherie au Centre de formation de l’Envolée de Montmagny.

Adjoint gouvernemental à la culture

Le député est honoré de joindre le cabinet du ministre de la Culture et des Communications, de la Jeunesse, M. Mathieu Lacombe. En plus de faire de la représentation pour le MCC, il contribuera à la filière de formation en éducation musicale et artistique au Québec. Il souhaite également travailler à bonifier le programme Mécénat Placement culture et encourager le développement philanthropique au Québec. Notons que M. Rivest agira également à titre de président de séance pour la commission Culture-Éducation.

Outre ce qui a été mentionné ci-dessus, M. Rivest met en évidence lors de son bilan la visite de Mme Suzanne Roy, ministre de la Famille, à Montmagny en décembre. Rappelons que cette dernière était de passage afin d’assister à l’inauguration de la nouvelle installation du CPE La Brindille. Le député souligne également la rencontre à laquelle il a assisté avec le comité de mobilisation pour la médecine vétérinaire en début de mandat, ainsi que toutes les démarches qui ont suivi celle-ci.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires