Son propre roman… en cadeau!

Photo de Marie-Eve Picard
Par Marie-Eve Picard
Son propre roman… en cadeau!
Layla Langlois tient dans ses mains son cadeau d'anniversaire, son premier livre!

Layla Langlois était loin de se douter qu’à son 19e anniversaire, elle tiendrait dans ses mains son propre roman! La jeune Magnymontoise eut effectivement toute une surprise, le 14 novembre dernier, en déballant le cadeau de fête que lui avait offert ses parents, soit une boîte contenant plusieurs exemplaires de son histoire intitulée Gardiennes du temps. La jeune femme n’était pas au bout de ses surprises puisqu’en moins de deux mois, elle a complètement écoulé son inventaire! Face à la demande, la famille de Layla dû faire réimprimer une seconde série.

Une passion en cadeau

Depuis trois ans, Steve Langlois et Mélanie Fortier observaient leur fille élaborer et s’imprégner d’une histoire fantastique qu’elle écrivait à son ordinateur, pour s’amuser. « Comme ma mère, j’adore la lecture! Depuis que je suis toute petite, j’invente des histoires dans ma tête avant de m’endormir, mais il m’en fallait plus:  je devais écrire ces histoires! Jusqu’à aujourd’hui, ce n’était qu’un simple passe-temps! Selon moi, ça ne pouvait pas devenir plus que cela… » souligne-t-elle.

Ces derniers temps, Layla Langlois a décidé de se mettre plus sérieusement à l’écriture de cette fameuse histoire « (…) entre l’école et le découragement », qu’elle acheva en août. On ne peut plus fière, elle aurait alors manifesté son envie de devenir auteure à ses parents. « Un jour ma mère m’a demandé d’élaborer une petite description de mon histoire, puis de trouver une photo de moi! Le jour de ma fête, je voyais que ma famille était très excitée que j’ouvre mon cadeau! À l’intérieur, il y avait également une lettre de la part de la responsable du projet chez Impression Rive-Sud, qui était émue autant que mes parents… je n’ai pas pu m’empêcher de verser quelques larmes! » avoue la jeune fille.

Le début d’une grande aventure

Après avoir publié ces moments de fierté sur leur page Facebook, la famille de Layla reçut plusieurs demandes du fameux livre. La jeune Magnymontoise a aussi créé un très grand intérêt en partageant ses instants de bonheur sur son groupe de passionnés de lecture « Les lecteurs de romans « Noir/Horreur/Policier ». « Plein de personnes se sont manifestées pour l’acheter! On ne s’attendait pas à un tel engouement de nos proches et même d’inconnus! »s’exclame-t-elle. Épatée par l’ampleur de ces demandes, la famille décide de faire réimprimer plus de livres. « Au début, on s’attendait à vendre quoi, 20 ou 50 exemplaires ? Finalement, on a dû en faire imprimer 100 ! » s’exclame la jeune auteure. Sans éditeur, le travail de gestion de commandes et de livraisons est colossal mais, somme toute, très valorisant. Le livre Gardiennes du temps est maintenant disponible sur Amazon en format Kindle et papier.

Une expérience bénéfique

À travers ces trois années de travail, Layla Langlois dit avoir énormément cheminé. « Je manque de confiance en moi… j’ai parfois remis en doute des chapitres entiers, en décidant finalement d’effacer plus de 2 000 mots et de recommencer! » La jeune auteure aura effectivement constaté la complexité de l’écriture: « Je sais que mon livre n’est pas parfait, mais je suis très fière de ce que j’ai accompli! »

Déterminée

Layla Langlois oriente maintenant ses études en arts, lettres et communication, option média, au Cégep de La Pocatière. « Je ne sais pas encore quel métier je veux faire plus tard, mais je veux continuer à écrire! »  Ainsi, elle avoue déjà être en processus d’écriture d’un deuxième tome de son premier roman Gardiennes du temps. La jeune auteure est déterminée à poursuivre son aventure  » Je trouve cela incroyable: en partageant mon histoire, j’ai découvert que j’étais une source d’inspiration pour plusieurs personnes! »

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires