Trois ambassadeurs signent une entente avec la Fondation Richelieu Montmagny

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
Trois ambassadeurs signent une entente avec la Fondation Richelieu Montmagny
De gauche à droite : Frédérique Boulet, chargée de projet de la MRC de Montmagny, Simon Caron de la Fondation Richelieu, Marc Laurin, président de la Fondation Richelieu, André Dufresne, directeur d’usine Teknion (ambassadeur), Frédéric Jean, PDG d'Emballages LM (ambassadeur) et Mathieu Ouellet, directeur général de Ressorts Liberté (ambassadeur). (Crédit photo: MRC Montmagny)

Teknion, Emballages LM et Ressorts Liberté ont signé une entente formelle avec la Fondation Richelieu Montmagny concernant le projet de Fonds «Jeunesse, Environnement et Innovation». La signature de cette entente permettra de débuter l’initiative officiellement. Grâce à ce fonds annoncé en 2019, un pourcentage des économies générées par la conversion au gaz naturel sera consacré à la jeunesse.

Débutés l’an dernier, des travaux ont été réalisés dans la région afin d’étendre l’accès au gaz naturel d’une distance de 80km, de Saint-Henri à Montmagny. Ronald Haddad, directeur de projets chez Énergir, mentionne sa reconnaissance envers la collaboration des citoyens et de la MRC, le temps de la durée des travaux. Il annonce qu’aujourd’hui, 34 clients sont branchés sur les 55 signataires. Par année, 1 000 000$ peuvent être économisés grâce à la conversion au gaz naturel.

Frédérique Boulet, chargée de projets de la MRC de Montmagny, précise que les entreprises signataires s’engagent à donner un pourcentage de leur économie pour 2021 à 2026. Le nombre suggéré est de 5%.  De ce pourcentage sont amortis les frais d’installation sur cinq ans.

« Depuis janvier, la MRC de Montmagny et la Fondation Richelieu collaborent pour l’élaboration de ce fonds. Certaines entreprises qui étaient engagées depuis le début du projet de fonds sont devenues nos ambassadeurs et nous ont permis de reprendre les démarches dans ce travail », explique Mme Boulet.

« Les ambassadeurs nous ont permis de rédiger la lettre d’entente officielle pour que celle-ci soit représentative des besoins et de la volonté des entreprises. Ils nous ont aussi aidés à rédiger une lettre d’appui signée pour approcher les autres entreprises à officialiser leurs engagements auprès du fonds», précise-t-elle.

Comité d’orientation

La Fondation Richelieu Montmagny a créé un comité d’orientation et de gestion formé de trois représentants, ainsi que de trois entreprises partenaires. Ce comité s’occupera de la répartition du fonds et un rapport annuel leur sera transmis. La Fondation Richelieu Montmagny, présente depuis 2010, a comme mission d’aider les jeunes de Montmagny et de la région. Elle parraine aussi des initiatives reliées à la biodiversité et à l’environnement.

«Pour la jeunesse, on parle de bourses, de stages rémunérés, d’accès à des programmes spécialisés (sport étude, art étude) qui peuvent être financièrement moins accessibles pour certaines familles. En matière d’environnement et d’innovation, on parle de recherches, d’innovations en environnement, notamment des projets de transmissions énergétiques», souligne Mme Boulet.

Simon Caron, de la Fondation Richelieu, précise que le fonds se créera à long terme. L’argent obtenu sera réparti selon les différentes demandes.

« Il faut le voir d’une perspective à long terme et la façon dont elle va se développer et devenir un levier pour les jeunes. La Fondation a fait quelques scénarios, mais même avec nos membres on ne sait pas le chiffre exact. C’est basé sur la bonne foi des ententes », exprime-t-il.

Mobilisation du milieu

Nancy Labrecque, directrice générale de la MRC de Montmagny, souligne la mobilisation des différents acteurs de la région qui a permis l’avancement du projet.

«Si on se souvient, tout le monde parlait d’une même voix, que ce soit le milieu municipal, la MRC, la CCIM, les commerçants, les industriels, etc. Il y avait vraiment une synergie à travailler dans le même sens, pour doter la région de ces infrastructures qui étaient vraiment pour but d’améliorer la compétitivité de nos entreprises et de se mettre à niveau par rapport à l’ensemble des autres grandes villes du Québec où il était décerné », avance-t-elle.

Marc Laurin, président de la Fondation Richelieu et directeur général de la Chambre de commerce de Montmagny, se dit fier de voir que tout le monde est encore présent aujourd’hui afin d’aider les jeunes.

Les trois ambassadeurs invitent les entreprises branchées ou prochainement branchées à signer des ententes avec la Fondation.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires