Un début de saison particulier au Club Sportif Appalaches

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
Un début de saison particulier au Club Sportif Appalaches
«On a ouvert quand même le Club et les gens peuvent faire de la raquette et aller sur les sentiers de ski. Ça permet de faire quand même un peu de sport», souligne le président, Arnaud Maurice.

À ce jour, les conditions météorologiques hivernales ont retardé le début de plusieurs sports d’hiver. Le Club Sportif Appalaches a su s’adapter à cette réalité saisonnière en ce début d’année. De plus, puisqu’il est maintenant obligatoire de faire du sport individuellement ou dans sa bulle familiale, le Club a dû proposer des alternatives afin d’assurer la tenue d’activités sportives pour les quatre prochaines semaines.

Au moment d’écrire ces lignes, un ajout additionnel de 20 à 30 cm est nécessaire pour l’ouverture des pistes de ski de fond. Le Club Sportif Appalaches offre 12km de pistes faciles, 13km de pistes moyennes, 25km de pistes difficiles, 5km de pistes de ski de patin, ainsi que 850m de boucle d’entraînement éclairée qui a été dévoilée lors du mois de décembre. De plus, 17km sont consacrés à la raquette et 10km au fatbike.

«Avec les dernières neiges qui sont tombées, on a pu préparer des fonds de piste, mais on n’a pas assez d’épaisseur pour tracer. Les pistes sont tout simplement tapées. Il nous manque environ 20-30 cm pour pouvoir ouvrir tout le réseau», mentionne Arnaud Maurice, président du Club Sportif Appalaches.

Ce n’est pas la première année que de telles conditions météorologiques impropres à la pratique des sports hivernaux se présentent. Toutefois, le président sent les sportifs plus impatients cette année, et ce, en raison de la dernière année de confinement résultant de la COVID-19 et des mesures sanitaires associées.

«On est juste tous impatients. Surtout cette année, on veut tous faire du sport. On a encore plus hâte de faire du ski. C’est donc un peu frustrant de ne pas avoir les conditions météos, mais on ne contrôle pas, c’est la nature», énonce le président.

Des skieurs et sportifs d’un peu partout au Québec appellent tous les jours au Club pour savoir s’il est ouvert et si les conditions sont favorables. Il y a eu beaucoup d’inscriptions jusqu’à maintenant. Les pistes restent accessibles au public.

Cours annulés pour quatre semaines

Pour contrer la COVID-19, le gouvernement a annoncé qu’il était autorisé de pratiquer des sports extérieurs uniquement avec des personnes de la même adresse civique ou individuellement. Par conséquent, les cours de ski pour les enfants sont annulés jusqu’au 8 février.

«On est vraiment triste de ça. On avait une année record de 60 jeunes inscrits au cours de ski. On avait coupé tous les groupes en deux, alors que c’était maximum huit élèves avec un moniteur. Nos bénévoles avaient accepté de faire deux cours au lieu d’un pour permettre à tous les jeunes de s’inscrire», souligne M. Maurice.

L’objectif principal pour le Club est que les jeunes fassent du sport. Ils se sont donc adaptés à cette réalité en offrant des alternatives.

«Les jeunes qui étaient inscrits vont avoir accès, s’ils le souhaitent, aux matériels. Ils vont pouvoir venir faire du ski avec leurs parents et ils auront accès aux pistes et aux matériels gratuitement d’ici le début des cours», précise le président.

De plus, des tutoriels vidéo seront offerts aux jeunes skieurs pour qu’ils puissent pratiquer avec leurs parents.

D’ici la fin du mois, l’annonce d’un nouvel équipement pour l’entretien des pistes sera accessible. Les personnes intéressées peuvent consulter le site Internet du Club pour être informé de l’état des pistes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires