CÉGEPS en spectacle: un vent de fraîcheur!

Photo de Marie-Eve Picard
Par Marie-Eve Picard
CÉGEPS en spectacle: un vent de fraîcheur!

Au grand plaisir de tous, la finale locale de CÉGEPS en spectacle se déroulera devant public demain! Votre Journal s’est rendu sur place afin d’en apprendre davantage sur les participants du Centre d’études collégiales de Montmagny (CECM).

Des jeunes colorés bourrés de talent

En tout, sept étudiants se partageront la scène dans quatre numéros différents. La grande majorité d’entre eux est issue du programme de Gestion et Techniques de Scène (GTS) « J’ai la scène dans le sang! » avoue Sabrina Dufour, qui apprécie autant être sur scène que derrière, à la technique.

Les amis de Mickey

Qui n’aime pas Disney? En hommage à ce géant mondial du divertissement, la formation Les amis de Mickey a concocté un medley d’une dizaine de mélodies à succès que vous reconnaîtrez à coup sûr. « On a gardé l’essence même des chansons, mais avec une touche plus rock… » souligne en entrevue Raphaël Desrochers, membre du groupe. À l’approche du plus ancien et du plus prestigieux des concours étudiants CÉGEPS en spectacle, les six amis musiciens se sont questionnés à savoir: « Qu’est-ce qui allume les gens, qu’est-ce qui serait cool à jouer? » C’est ainsi que le groupe Les amis de Mickey prendra vie sur scène avec : Laurance Ridard au chant, Colin Lavergne au piano, saxophone et style drum, William Diotte à la basse, Joshua Iciakene à la batterie et au piano, Anaïs Dubé à la batterie et aux percussions ainsi que Raphaël Desrochers à la guitare. En entrevue, la chimie du groupe était palpable et tous s’entendaient sur ce plaisir de pouvoir enfin monter sur scène, le temps d’un spectacle. Malgré leurs horaires de travail et des cours très chargés, ces jeunes artistes gonflés à bloc sont fiers du travail accompli et comptent bien remporter la finale!

 

Compositrice, interprète et humoriste

Sabrina Dufour nous en fera voir de toutes les couleurs autant en musique qu’en humour! La jeune et talentueuse étudiante en Techniques de scène réserve au public une composition musicale à la sauce Les Trois accords, formation qu’elle affectionne particulièrement. « C’est l’histoire d’une personne qui fait un gâteau, parce que sa grand-mère le lui a demandé. Mais ça ne se passe pas bien… et sa grand-mère la renie. » La portion chanson sera entrecoupée par un numéro humoristique qu’elle a aussi créé. « Je parle d’un évènement qui m’est arrivé en lien avec le travail que je faisais dans une épicerie ». Pour terminer son numéro, la jeune femme interprétera une pièce de l’artiste québécois Émile Bilodeau.

Sabrina Dufour a débuté la musique à l’âge de 12 ans. Elle s’accompagnera à la guitare classique. Sans prétention, elle avoue : Je n’ai pas l’air de ça en ce moment… mais j’ai un bon sens de l’humour, j’aime faire rire les gens!  » Cette dernière est bien heureuse de pouvoir participer à cette édition de Cégeps en spectacle « Ça fait longtemps qu’on ne peut plus faire de scène à cause de la COVID, c’est enfin une belle occasion! » confie-t-elle.

L’Union Jam rend hommage à Elton John

Trois musiciens de la formation précédente forment aussi L’Union Jam! Composée d’Anaïs Dubé à la batterie, Joshua Iciakene au piano et William Diotte à la guitare, les trois amis se réuniront sur scène dans ce nouveau trio, le temps de l’interprétation musicale d’une chanson du célèbre artiste Elton John. C’est la pièce I’m Still Standing qui a été sélectionnée. « J’avais vraiment besoin d’apprendre une pièce joyeuse. » précise Joshua Iciakene, l’initiateur du projet. Comme le groupe ne comprend pas de chanteur, la mélodie sera jouée au piano. Les étudiants, tous trois du programme de GTS, sont très heureux de pouvoir monter sur scène à nouveau!

Du piano classique

Pour ce numéro, Joshua Iciakene sera seul avec son piano pour interpréter une pièce du compositeur et pianiste italien Ludovico Einaudi, reconnu entre autres pour sa création de la bande originale du film Les Intouchables. Dans une pièce d’une durée de plus de quatre minutes, le jeune homme présentera Divenire, l’une des plus célèbres compositions de l’artiste. « J’aime beaucoup Ludovico Einaudi… sa musique est très lyrique, avec beaucoup d’arpèges…. c’est complexe et simple à la fois! » Celui-ci souligne d’ailleurs son haut degré de difficulté, qui sollicite les deux mains à la fois et pas forcément sur le même rythme. Il lui aura fallu environ deux mois pour apprendre à la maîtriser. « J’avais envie de partager avec les gens quelque chose de plus classique. C’est rare qu’on écoute une pièce aussi longue seulement au piano. »

Originaire de France, Joshua Iciakene a d’abord orienté ses études en musique jusqu’au Conservatoire, avant d’emménager dans la région pour s’inscrire au programme de Gestion et Techniques de Scène de Montmagny. La scène est un endroit où il se sent bien et ne cache pas la possibilité de poursuivre sa carrière en musique, s’il se lassait un jour de la technique de scène.

 

Les participants de CÉGEPS en spectacle vous convient le mercredi 9 février à 19 h 30 à salle Edwin-Bélanger. Voici donc une belle occasion d’encourager la relève et de découvrir plein de talents ! Les billets sont disponibles au Arts de la scène de Montmagny.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires