Exposition «Stellaires» pour le Mois de la poésie

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
Exposition «Stellaires» pour le Mois de la poésie
Nathalie Gagnon et Joëlle Gauvin-Racine, initiatrices de l’exposition.

Stellaires est un projet d’exposition poétique multidisciplinaire né de la rencontre de Nathalie Gagnon et de Joëlle Gauvin-Racine, deux créatrices de la région de L’Islet. L’exposition, présentée jusqu’au 27 mai au Centre socioculturel Gérard-Ouellet, rassemble plusieurs artistes de la région. Elle s’inscrit dans la programmation du Mois de la poésie qui se déroule présentement.

Les initiatrices du projet songeaient depuis un moment à initier un événement de poésie, un art moins présent dans la région. Un appel à projets a été lancé pour le Mois de la poésie qui rejoignait également la région de ChaudièreAppalaches. « Étant donné qu’ici les arts visuels sont forts et que nous voulions trouver une façon de rendre la poésie accessible, nous avons décidé de monter le projet », explique Mme Gauvin-Racine.

Le vernissage officiel a eu lieu le samedi 7 mai, alors qu’il fut possible de découvrir « Stellaires » et d’entendre plusieurs prestations à la salle du Centre socioculturel. Dans une forme non conventionnelle, les participants ont pu assister à la récitation de textes qui ont été écrits dans le cadre du projet.

Les artistes qui ont participé à la création de l’exposition. (Photo de courtoisie)

Il s’agit d’œuvres originales créées par quatre trios de création composés de deux poètes et d’un artiste visuel. Ils ont développé ensemble un univers issu de leurs conversations autour du thème du projet « Stellaires ». Ils ont également mis une touche de la thématique du mois de la poésie tournant autour de la solidarité. « On a voulu ouvrir la question de la solidarité à quelque chose qui concerne les humains entre eux, mais aussi avec d’autres formes de vie. C’est pour cela qu’on a décidé d’appeler ça Stellaires. »

Mme Gauvin-Racine ajoute que les créations se traduisent par la rencontre de mots avec de la matière ou des images. Sans avoir été prévu, le lien avec le territoire et le vivant est ressorti dans les quatre créations. Par exemple, l’image de l’arbre, le cosmos, l’origine de l’humain, etc. a été source d’inspiration pour plusieurs.

(Photo de courtoisie)

Participation de l’école Saint-Jean
En plus des artistes de la région, les poètes en herbe de 5e et 6e année de l’école Saint-Jean ont contribué à l’exposition. Initialement, l’équipe voulait inclure la participation de la population au projet. Avec les thèmes de « Stellaires » et de « Solidarité », les élèves ont participé à des ateliers de création en classe. Tous les poèmes des enfants ont été mis sur des blocs au sein de l’exposition. Un vernissage sera d’ailleurs réalisé spécialement pour les élèves.

L’exposition est accessible du mercredi au vendredi de 10 h à 16 h et lors des projections de films. De plus, un artiste sera présent le samedi afin de la présenter au public.

Les artistes qui ont participé au projet: les poètes Réjean Desrosiers, Catherine Fortin, et Virginie St-Pierre et les artistes visuels, Sandra Giasson-Cloutier, Christian Michaud et Jean-Sébastien Veilleux. Les poètes Michel Pleau et Dominique Zalitis (de Québec) et Isabelle Miron (de Montréal) ont également contribué à sa réalisation. 

Un aperçu de l’exposition. (Photo de courtoisie)
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires