23 avril 2024

Un spectacle à guichet fermé pour Ève Côté

L’humoriste en pleine ascension, Ève Côté, sera de passage à la salle Edwin-Bélanger le vendredi 8 décembre. Pour son premier one-woman-show, il est possible d’en apprendre davantage sur son histoire et ce qui lui a permis de devenir qui elle est aujourd’hui : de la Gaspésie jusqu’à une tournée provinciale. Comme tout premier one-woman-show, c’est l’occasion pour elle de se présenter. Les spectateurs pourront faire un petit tour en Gaspésie, à la fin des années 80, début 90, pour y découvrir le milieu dont l’artiste a été élevée. « Quel genre de famille, quels genres de valeurs, qu’est-ce qu’on faisait de notre temps, les activités et les expériences que j’ai vécues en tant qu’Ève Côté, pour devenir Ève Côté », débute-t-elle en entrevue avec le Journal. L’humoriste a parfois peine à réaliser qu’elle est rendue à cette étape de sa carrière et que plusieurs dates de sa tournée affichent complètes. « Je reviens d’une fin de semaine de trois, quatre shows et je suis comme, OK, ça se passe, c’est vivre le rêve! » Ses parents sont les premiers à lui rappeler son succès. « Je ne me regarde pas de haut, je suis vraiment avec le monde. (…) C’est vraiment une belle période d’effervescence dans ma vie présentement. » Il est à noter que ce n’est pas un spectacle de "stand up" classique. Elle indique qu’il y a tout de même une mise en scène un peu plus élaborée. Pour mettre en place son « one-woman-show », elle a assisté à de nombreux spectacles pour voir ce qu’il y a sur le marché. Son spectacle est composé de nombreuses blagues qu’elle gardait en banque depuis plusieurs années, avant même l’école de l’humour. « Je prenais des notes sur des petits papiers partout. » Alors qu’elle a débuté à travailler sur le spectacle en 2022, elle a tricoté son contenu afin de monter la version finale. Fierté gaspésienne Plusieurs spectateurs gaspésiens se retrouvent dans ses histoires racontées sur scènes. « À la fin, les gens viennent me voir et me disant que je leur ai fait revivre leur jeunesse. » Bien que ces personnes ne vivent plus en Gaspésie depuis plusieurs années, ils confirment qu’Ève Côté est une bonne représentation pour le coin. Rappelons que dans les dernières années, Ève voyageait à travers la région dans le duo des « Grandes Crues » en compagnie de Marie-Lyne Joncas. « Les premiers shows de rodage, c’est certains qu’il y a eu un ajustement à faire. Le timing comique tout seul et à deux, ce n’est vraiment pas la même affaire. » Elle apprécie cependant cette belle liberté de pouvoir construire à elle seule son spectacle. Il y a aussi une question d’ajustement à la foule. « C’est vraiment une autre dynamique, mais je trippe au boute! » Autre son spectacle, il est possible de voir Ève Côté en tant qu’animatrice de « Plus ou moins misérable », à Rouge FM en tant que Fantastique ainsi qu’à l’émission « Je viens vers toi ». Elle animera d’ailleurs le 25e Gala des Oliviers 2024 en compagnie de Cathy Gauthier. « Ceux qui n’ont pas eu la chance d’avoir des billets, je vais revenir c’est sûr! »,conclut-elle.