La ministre Proulx discute d’une réévaluation des paliers d’ici deux semaines

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
La ministre Proulx discute d’une réévaluation des paliers d’ici deux semaines
Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et députée de Côte-du-Sud.

La députée de Côte-du-Sud, Marie-Eve Proulx, était de passage à la radio CHOXFM de La Pocatière, où elle a pu réagir aux nouvelles mesures annoncées par le premier ministre François Legault. Bien qu’elle soit contente pour les citoyens du Bas-Saint-Laurent, elle comprend que la situation peut être enviable pour les MRC de Montmagny et de L’Islet.

La ministre Proulx trouve important de mentionner que c’est une décision de la Santé publique.

«On a fait les représentations qui s’imposaient, mais la Santé publique a décidé cette fois de ne pas séparer les régions administratives malheureusement. Il y a certains endroits au Québec qui sont désavantagés, dont Montmagny, L’Islet», a-t-elle mentionné sur les ondes de CHOX-FM jeudi matin.

Elle continue en spécifiant que l’idée de revenir en zone orange n’est pas écartée.

«Évidemment, ce n’est que de courte durée, parce que d’ici deux semaines on devrait avoir de bonnes nouvelles, dont l’arrivée à la zone orange pour Montmagny, L’Islet. Il faut évidemment que ces chiffres demeurent», a spécifié la députée.

Les restaurateurs en zone rouge reçoivent une subvention du gouvernement pour compenser les fermetures.

«C’est important de le dire que même en zone rouge, ça désavantage certains volets de l’économie, mais sachez qu’on offre tout de même des programmes avantageux de soutien pour les entreprises qui doivent rester fermées. En ce moment, les gens sont très impatients, mais reste que le virus est toujours là», a soutenu Mme Proulx.

Elle continue en ajoutant que plusieurs facteurs ont été pris en compte par la Santé publique, dont l’arrivée de nouveaux variants du virus, ainsi que les livraisons de vaccins qui tardent.

«L’important, c’est de continuer de bien faire et d’avoir un peu de patience encore, car ça devrait bien tourner pour Chaudière-Appalaches d’ici le 22 février», a-t-elle conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires