12 avril 2024

Découvrez la cinquième candidate, Laurie Caron

Laurie Caron se présente à l’élection partielle qui se déroulera le 17 septembre prochain pour devenir conseillère du District 1. Si élue, elle souhaiterait offrir le plus de transparence possible à la population et impliquer davantage les citoyens dans la prise de décisions pour développer la Ville selon les besoins de chacun. Laurie Caron est originaire de Cap-Saint-Ignace, mais réside à Montmagny depuis 2015. Elle est propriétaire d’une maison dans le District 1 depuis 2019. Elle travaille en tant qu’agente de la protection de la faune depuis maintenant cinq ans. L’idée de se lancer dans le milieu municipal a germé progressivement. Le désir de s’impliquer s’est toutefois accentué au moment des discussions entourant le projet du centre des Migration, soit l’Espace Citoyen. Selon elle, il manquait d’informations divulguées entourant le projet et les démarches pour sa mise en place n’étaient pas bien expliquées. « Je faisais partie de ceux qui voulaient s’exprimer, mais je ne savais pas nécessairement où le faire. La fois où je suis allée au conseil municipal pour essayer de comprendre, ce n’était pas suffisant. J’avais l’impression que l’idée était déjà faite et qu’il n’y avait plus rien à faire. En tant que citoyenne, je me sentais impuissante sur les décisions prises à la Ville », explique Mme Caron. Celle-ci ne cache pas que la politique n’a jamais été un intérêt personnel, mais elle souhaiterait développer son expertise dans le milieu municipal. « Il y a toujours deux côtés à une médaille. J’ai le côté de la citoyenne, qui a une vision des choses, mais je veux comprendre ce qui se passe à la ville et tout le procédé pour ensuite l’expliquer aux gens », indique-t-elle. En d’autres mots, elle aimerait devenir une voix pour les citoyens afin de les informer convenablement en plus de les aider à leur dans la compréhension de prise de décisions afin d’augmenter le niveau de confiance auprès de leur Ville. Si élue, la candidate souhaiterait travailler avec les citoyens et profiter de leurs idées pour développer la Ville. « Si je suis élue, je compte être transparente à 100% et honnête », assure-t-elle. Sonder les citoyens En ce qui a trait à ses priorités, Mme Caron souhaiterait sonder la population pour répondre à leurs besoins.  Étant agente de la faune, il est certain que des projets, tels que l’instauration d’un parc à chien, se veut intéressant pour elle. Mais, elle tient à avoir une meilleure idée sur les besoins de la population avant de se prononcer sur des dossiers à prioriser. « Ce ne sont pas mes projets qui sont importants, mais bien ceux des citoyens. » Elle observe également le potentiel de revitaliser certains sentiers, par exemple, du parc Saint-Nicolas. Si élue, Mme Caron désire également prendre le pouls sur les priorités de la Ville afin de mieux comprendre leur vision à long terme. La candidate ne se gênera pas pour donner son opinion. « Je vois la Ville comme un travail d’équipe », précise-t-elle. Chacun à son opinion à prendre en considération et il suffit d’évaluer les pours et les contres afin d’arriver à la solution idéale pour le conseil, mais aussi la population. Rencontres Mme Caron souhaite miser davantage sur les consultations citoyennes afin que la population ne se sente pas mise de côté dans l’élaboration de projets. Elle aimerait, entre autres, organiser des rencontres avec les citoyens de temps à autre afin de discuter de leurs préoccupations. « Ce que les citoyens vont gagner, c’est ce que moi je vais gagner en étant conseillère », indique-t-elle. Il est possible d’en apprendre davantage sur la candidate en consultant sa page Facebook « Laurie Caron – Candidate conseillère municipale district 1- Montmagny ». C’est également une façon de la rejoindre pour toutes questions.