23 avril 2024

Le député honore des citoyens du milieu culturel

Le député de Côte-du-Sud, Mathieu Rivest, a profité de sa rencontre citoyenne pour remettre des médailles à quatre personnes ainsi qu’à un organisme pour leur implication dans le milieu culturel de la région. Ces personnes sont Guy Bélanger, Simon-Pierre Paré, Martin Morais, Victor Pelletier et l’organisation de la COFEC. « La remise de médailles du député est un moment important. (…) C’est la première fois que j’ai cette chance de remettre des médailles de reconnaissances et je suis heureux de partager cet instant avec vous », a souligné le député. En raison de son propre parcours culturel, il a profité de l’occasion en tant que député pour remettre des médailles aux personnes qui ont contribué à son cheminement. « Les quatre personnes honorées font partie d’une histoire de plus de 25 ans qui m’a permis d’être aujourd’hui le député de Côte-du-Sud. » « J’ai voulu souligner le travail exemplaire de certains de mes amis, de personnes qui ont été très importantes dans mon parcours artistique », a-t-il précisé. Voici les personnes honorées : Guy Bélanger, pour son impact musical ici et ailleurs. « La grande famille de M. Bélanger collabore au rayonnement national de notre région et contribue indéniablement par son rapport significatif à la construction de l’identité québécoise. » M. Bélanger a travaillé à plusieurs reprises avec M. Rivest au provincial. Rappelons qu’il est le fils d’Edwin Bélanger, ancien directeur musical de l’Orchestre symphonique de Québec.

Simon-Pierre Paré, de Rousseau Métal, en reconnaissance de son impact philanthropique. « Une personnalité importante qui a contribué et façonné le milieu et partagé le milieu des affaires avec le monde de la culture.»

Martin Morais, en reconnaissance de sa présence artistique à travers le temps. « Je souhaite démontrer à cet artiste de grand talent que son apport à l’identité kamouraskoise a su mettre en lumière un grand nombre d’artistes. »

Victor Pelletier, en reconnaissance de l’activité musicale en symbiose avec le Kamouraska. « Il a su peindre avec éclat le Kamouraska grâce à ses compositions musicales. »

Enfin, la COFEC, la Corporation des fêtes et événements culturels de Saint-Jean-Port-Joli, en reconnaissance de son engagement au rayonnement de la culture en Côte-du-Sud. « Je tenais à souligner l’apport de tous les collaborateurs qui favorisent le rayonnement de la culture dans la région de Saint-Jean-Port-Joli, de la Côte-du-Sud et bien au-delà des frontières. »

Rappelons que cette rencontre citoyenne avait pour but initial de présenter les objectifs futurs de M. Rivest pour la suite de son mandat.