Mathieu Rivest lance sa campagne électorale

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
Mathieu Rivest lance sa campagne électorale
Le candidat, Mathieu Rivest, en compagnie de la vice-première ministre, Geneviève Guilbault.

Le candidat pour Coalition Avenir Québec (CAQ), Mathieu Rivest, a lancé officiellement sa campagne électorale ce mardi entre les murs de la nouvelle bâtisse du CPE Enfant-Bonheur de Montmagny. Ce fut l’occasion pour M. Rivest de présenter ses engagements et ses priorités qu’il souhaite remplir pour la région de Côte-du-Sud.

M. Rivest assure le désir de soutenir le développement de Côte-du-Sud en misant sur le dynamise des municipalités, dans les secteurs économiques, culturels, sociaux, le tout afin d’assurer une bonne qualité de vie des gens.

« Mon saut en politique s’inscrit dans ce qui m’a toujours motivé, autant dans ma vie professionnelle, sociale ou citoyenne, soit le désir de faire rayonner la région », a-t-il débuté en mentionnant ses diverses implications au fil des années. « Je souhaite apporter une approche collaborative, accueillante pour l’ensemble de la communauté de Côte-du-Sud. Je souhaite également miser sur le travail d’équipe et l’idée de porter avec fierté les projets des gens d’ici.»

Parmi les engagements présentés, le candidat souhaite soutenir le projet de Complexe culturel et sportif en santé durable. Étant celui qui a présidé et mené à terme la campagne de financement de la Salle-André Gagnon, il considère avoir l’expérience adéquate pour faire avancer le dossier. Il s’engage à collaborer avec l’ensemble des gens du milieu afin de mener à terme le dossier.

Par la suite, M. Rivest s’engage à renforcer le pôle agricole, animal et bioalimentaire de La Pocatière. Enseignant depuis 18 ans au Cégep de La Pocatière, celui-ci considère essentiel de soutenir les institutions d’enseignement postsecondaire, les centres de recherches ainsi que les entreprises bioalimentaires dans leur développement.

Le caquiste se donne également comme mission d’améliorer de façon significative la couverture cellulaire afin de répondre aux besoins de la région, une demande réalisée par toutes les MRC.

Enfin, le représentant souhaite contrer la hausse du coût de la vie. Au total, quatre mesures avaient été présentées par la CAQ récemment avec le « Bouclier anti-inflation », dont la baisse des deux premiers paliers d’imposition dès 2023, une aide ponctuelle de 400$ à 600$, augmenter jusqu’à 2000$ le soutien des aînés ainsi que plafonner la hausse des tarifs gouvernementaux à 3% ou moins par année.

« La campagne est officiellement lancée! Je souhaite aller à votre rencontre, à vous démontrer combien je serai un député ouvert, à l’écoute et proactif pour vous projets et pour le mieux-être collectif », a conclu M. Rivest.

Le candidat en compagnie de partisans.

Un ajout nouveau pour la CAQ

Soulignons la présence de la vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Mme Geneviève Guilbault, qui est venue présenter le candidat de la région lors de ce lancement.

« Les gens qui viennent du coin, qui connaissent les attentes du milieu, les organismes, les jeunes et qui connaissent tout le monde font en général de bons candidats », a débuté la vice-première ministre en poursuivant que M. Rivest a la région à cœur. « Ça nous prend des gens qui sont rassembleurs. (…) C’est bien d’avoir une diversité de profil dans les candidats d’une équipe et dans les députés d’un Assemblé National. On n’avait pas jusqu’à présent de candidat en gestion culturelle, en musique et il ajoute sa touche personnelle. Il vient colorer notre équipe de candidats, mais surtout il est quelqu’un de rassembleur, qui connait sa région. Ça fait des années qu’il est impliqué dans Côte-du-Sud et ça, ça n’a pas de prix. »

Le lancement s’est réalisé au sein du CPE Enfant-Bonheur afin de souligner les efforts du parti à débloquer des places en garderie dans la région durant le dernier mandat.

Rappelons que M. Rivest était à la tête du camp musical de Saint-Alexandre-de-Kamouraska où il a terminé son mandat récemment, dans le cadre du 50e de l’organisation.

Il a été officiellement choisi comme candidat de Côte-du-Sud le 27 août dernier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires