Maude Landry de retour avec son premier one-woman-show

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
Maude Landry de retour avec son premier one-woman-show

L’humoriste Maude Landry sera à Montmagny le samedi 26 novembre à la Salle Promutuel Assurance pour présenter aux Magnymontois son premier one-womanshow nommé « L’involution ». Après la présentation d’un rodage à Montmagny en septembre 2019, elle reviendra avec un spectacle renouvelé.

En comparaison avec sa première visite, le spectacle se déroulera cette fois-ci sur une scène. Après une longue période de rodage, il sera possible de découvrir un tout nouveau spectacle retravaillé. Dans le rôle de spectateur, elle demande de ne pas se faire des attentes et d’être disposé à vivre des surprises. « Attendez-vous à passer une belle soirée agréable avec des petits moments intenses de surprises agréables. » Étant son premier one-woman-show, l’humoriste se révèle prête à faire rire les Québécois.

« C’est un rêve qui se réalise! J’ai toujours voulu faire cela. J’ai l’impression de suivre les traces de certaines idoles. J’aime vraiment mon métier et j’ai encore de la misère à le réaliser », a souligné Maude Landry en entrevue avec le Journal.

« Pour moi, chaque soir est vraiment unique. Ça se peut qu’il y ait des bouts que j’improvise avec du monde dans le public. Je vais vraiment à la rencontre des gens de Montmagny. »

Pour le moment, elle a présenté son spectacle à quelques reprises et tout se déroule comme prévu. « Je me montre vraiment telle que je suis et je reste assez vulnérable. Ça fait du bien de savoir que ça marche d’être vulnérable et d’exposer nos faiblesses. » Plusieurs lui ont
d’ailleurs assuré qu’ils se sentaient moins seuls dans ce qu’ils vivent après avoir entendu certaines de ses blagues.

L’involution
Maude aime fouiller dans le dictionnaire. Un jour, elle est tombée sur le mot « involution ». Croyant qu’il s’agissait du contraire d’évolution,
elle a constaté en fait que le mot se définissait comme étant les diverses façons d’évoluer vers l’intérieur. « L’involution, ça veut dire un repli sur soi, c’est une introspection, c’est prendre du recul pour pouvoir avancer. Ça fait le tour de toutes mes idées autour de la thérapie, de l’enfant intérieur, aussi ma petite critique de la technologie qui est en train de nous faire régresser », explique-telle. Après réflexion, elle a décidé d’utiliser ce mot pour présenter un spectacle qui reflétait bien ses écrits.

Bien qu’elle débute présentement sa tournée, les projets de Maude ne s’arrêtent pas là. Elle travaille présentement sur la production d’un podcast sur le sommeil. Souffrant de plusieurs problèmes à ce niveau, elle a décidé de s’attarder sur le sujet. « À gauche et à droite, j’écris beaucoup pour des projets dont je ne peux pas encore parler puisque ce sont des pilotes, mais, à venir! »

Maude Landry a fait la première partie de plusieurs humoristes reconnus, dont François Bellefeuille et Louis-José Houde. Elle fut lauréate de deux Olivier en 2018 et du Prix Victor de l’Artiste de l’année en 2019.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires