24 juin 2024

Festival du Bûcheux : une programmation diversifiée appréciée

Le Festival du Bûcheux, qui se déroulait du 23 au 27 août, a attiré de nombreux passants à Saint-Pamphile. Compétitions, prestations de sculpture, spectacles de musique et bien d’autres activités étaient proposées. Les spectateurs en avaient pour tous les goûts.   [embed]

Le président du Festival du Bûcheux, Denis Leblanc, est heureux du succès de la fin de semaine. « Ça l’a très bien été! On a des bénévoles dévoués et intéressés à faire avancer le Festival et ça s’est vu tout au long de la fin de semaine », souligne-t-il. La programmation débutait le mercredi, mais le noyau d’activités se trouvait principalement le vendredi au dimanche. Selon le président, la force de la programmation pour cette année est qu’elle était très diversifiée, ce qui a permis d’assurer un achalandage constant sur le site. Parmi les spectacles de musique, il y a eu les prestations, entre autres, de 2 frères, High Voltage, Québec Redneck Bluegrass Projet, La machine à scorer / hommage à Bob Bissonnette ainsi que Paul Daraîche.  Il y en avait pour tous les goûts!

Les compétitions de « Bûcheux » étaient encore une fois de retour. Le vendredi, les spectateurs ont pu assister au biathlon du Bûcheux, et le samedi, au triathlon. Une compétition de la relève a également pris place sur l’heure du midi. Une compétition de sciage de bois de chauffage était proposée en après-midi. À 18h, il fut possible d’assister à la parade du 41e festival qui débutait à Transbois TBM et se terminait à l’entreprise Les Transports Régi Inc. Prestation de sculpture sur sable et sur bois étaient aussi au rendez-vous. La dernière journée de programmation débutait avec un brunch. Il était possible d’assister à des démonstrations d’équipements forestiers et agricoles, entre autres. Jeux gonflables et mini-ferme Napolie étaient également sur place pour les familles. Compétition d’ébranchage et la finale de la compétition de sciage de bois de chauffage ont conclu le tout. « C’était vraiment tissé serrer, la foule était intéressée, c’était un « must » », décrit-il de la finale.

Grand engouement M. Leblanc a observé des clientèles variées lors des festivités. « C’était vraiment plaisant de voir l’engouement des gens à l’extérieur ». Bien qu’il y eût plusieurs visiteurs de la région, la proposition de programmation attirait des personnes de partout à travers le Québec. M. Leblanc indique que l’achalandage était semblable à la dernière année, mais un peu plus étendu dans le temps. Des clientèles spécifiques à chaque artiste de musique permettaient également de varier les types de spectateurs présents. « On a réussi à remplir le terrain tout au long de la fin de semaine! » Il est à noter que plusieurs spectateurs se sont déplacés spécialement pour le spectacle de Québec Redneck Bluegrass Project qui se déroulait le samedi soir. « Chapiteau comble… c’était impressionnant la foule toute la fin de semaine! »

Malgré la pluie du vendredi et du samedi, les gens sont demeurés sur le terrain du Festival. L’animateur sur place a permis de garder la foule attentive à ce qu’il se passait lors des compétitions. Maintenant l’édition terminée, le comité du Festival discute déjà des prochaines modifications pour la prochaine année. « On remercie tous les bénévoles, de toutes les générations qui viennent nous aider. C’est grâce à eux si on est capable de combler tous nos besoins aux différents endroits. On cherche toujours à en rejoindre le plus possible tout dépendant des générations. (…) On a des anciens qui reviennent année après année, alors on les remercie de tout cœur », conclut le président.