28 février 2024

Fleuve Espace danse a voyagé à l’international cet été

Fleuve Espace danse terminait officiellement sa tournée estivale le 17 septembre dernier au cœur de Saint-Jean-Port-Joli. Les gens ont pu assister aux spectacles déambulatoires multidisciplinaires CHIMÈRES, Opus II. L’équipe de danseurs a voyagé à travers le Québec et en Colombie-Britannique tout au long de l’été. Le film Prendre le Nord poursuivra quant à lui son parcours à l’international. Du crépuscule à la tombée de la nuit, le spectacle se déroulant à Saint-Jean-Port-Joli a révélé plusieurs CHIMÈRES incarnées par des artistes de la compagnie, soit Viviane Audet, Steve Normandin, Alexis Roy et Carlem, en compagnie de Look-Up Arts aériens ainsi que du Mississipi Sound System. Les spectateurs ont pu assister à la dernière création de Chantal Caron, présentée par quatre interprètes en danse contemporaine. L’École de danse Chantal Caron a également participé à l’événement. « Le Souffle de l’aube », qui se déroule au lever du jour sous forme de parcours déambulatoire, a été présenté au Festival de la chanson de Petite-Vallée, à Pabos, par le « Courant culturel du Rocher-Percé » ainsi qu’à Nanaimo en Colombie-Britannique. « La Marée Noire », inspirée par les enjeux que provoquent un déversement de pétrole dans les mers ainsi que ses effets sur les animaux et écosystèmes marins, a été présentée dans l’est du Québec ainsi que dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le spectacle figurait au programme du Festival de la Chanson de Tadoussac et à celui du Festival les Escales Fantastiques de Shawinigan. Le tout s’est terminé à Terrebonne et à Montréal, sur les plages de L’Ile-Bizard et du Cap-Saint-Jacques. Fleuve Espace danse souligne la performance des interprètes Marie-Ève Demers et Léa Lavoie Gauthier qui ont participé à chacun des spectacles se déroulant à l’extérieur. « Parfois sur des plages ou dans des parcs, réaffirmant la position de la compagnie qui se démarque par son travail in situ et sa contribution au développement de la pratique », est-il spécifié.

Prendre le Nord à l’international Le film « Prendre le Nord », réalisé et chorégraphié par la directrice artistique, Chantal Caron, a été acclamé un peu partout depuis sa sortie. Filmé sur les berges de Saint-JeanPort-Joli et Saint-Roch-des-Aulnaies, il a récolté plusieurs sélections officielles dans des festivals de films internationaux : le Bogota Expérimental Film Festival, le FilmFest par Rogue Dancer Journal et la compétition internationale du Short Waves Festival. Il a également remporté le prix du « Best Sound&Music» au Expérimental Dance & Music film de Toronto. Rappelons qu’en début d’année, il a été présenté à la FIFA, au festival REGARD et Cinédanse. Ce mois-ci, il sera présenté au Festival de cinéma de la ville de Québec, au Videodanza de Mexico, au Mill of Performing Arts 2022 en Grèce et au Wild Dogs International Screendance Festival de Calgary. En octobre, il voyagera au Indie Memphis Film Festival.