23 avril 2024

Ils étaient dix: une comédie théâtrale de suspense… et de meurtres

Les Magnymontois auront l’occasion de découvrir sur scène le roman à succès d’Agatha Christie, « Ils étaient dix », qui sera présenté à la salle Edwin-Bélanger le dimanche 19 novembre à 15 h. Une collaboration des Productions Martin Leclerc et La Comédie Humaine, dirigée par Martin Lavigne et Sylvie Longtin. Rappelons que le roman en question a été vendu à plus de 100 millions d’exemplaires. Il a été repris à plusieurs occasions, autant sur scène qu’à l’écran. La distribution du spectacle est composée de Vincent Bellefleur, Vicky Bertrand, Jean-François Blanchard, Stéphane Blanchette, Marc-André Coallier, Maxime Cournoyer, Mireille Deyglun, Élizabeth Duperré, Pierre Gendron et Jonathan Michaud. Voici un bref résumé de la pièce : « dix personnes, apparemment sans lien entre elles, sont invitées à se rendre sur une île. Personne n’est là pour les accueillir, aucune trace de ce mystérieux Monsieur O’nyme, propriétaire de l’île du Soldat. Seule présence, une voix désincarnée qui accuse de meurtre chacun des convives qui, tour à tour, disparaissent de façon mystérieuse. » Le Journal a eu l’occasion de discuter avec Marc-André Coallier, qui avait déjà joué la pièce il y a de cela dix ans. Il ressent un grand plaisir à retrouver son personnage. Bien qu’il joue le même rôle, il affirme que tout est différent en comparaison avec la première fois. Bien sûr en ce qui a trait aux comédiens et aux décors, mais également en raison de l’ajustement de l’histoire présentée sur scène dû au metteur en scène qui diffère. Un aspect rare pour une pièce de théâtre est que celle-ci est présentée plus d’une centaine de fois. La troupe va même offrir plus d’une représentation lors de ses déplacements. Une histoire pour tous! Un décor est mis en place pour l’occasion. La troupe voyage à travers la province pour jouer la pièce. M. Coallier assure que celle-ci touche les personnes de tout âge. « Ça va être grand public et c’est ça qui est le fun! Il faut amener vos ados pour cette pièce-là! » « Contrairement au théâtre documentaire, nous, c’est une histoire qu’on vous raconte. C’est une comédie policière, c’est bien ficelé. (…) Qui est le meurtrier? Qui a été tué et comment? Dix personnes sur l’Île qui vont mourir l’une après l’autre et d’ici la fin le spectateur doit deviner c’est qui. » Plus la pièce avance, plus les spectateurs apprenent à connaître les personnages ainsi que leur personnalité. « C’est formidable! Les gens vont bien s’amuser! » La préparation Les premières lectures ont eu lieu en avril 2023, alors que les premières répétitions se sont tenues en juin. Depuis, plus de 110 heures de répétition ont été nécessaires pour bien maîtriser le texte. Chaque scène demande une réadaptation et un ajustement selon la salle disponible. Dans la situation économique actuelle, le monde du théâtre présente davantage des pièces composées aux alentours de cinq comédiens. Avoir l’occasion d’offrir une pièce qui en comprend dix est donc très rare présentement en considérant l’offre de pièces proposées. Jusqu’à présent, M. Coallier indique qu’ils ont reçu plusieurs bons commentaires. « Ce qui revient c’est que c’est une comédie policière, oui c’est un thriller, mais on rit souvent. Les personnages sont le fun, intrigants, on les aime, on ne les aime pas… ça marche bien! » Pour conclure, le comédien indique qu’il est possible d’écrire à la page Instagram de la pièce pour poser des questions aux comédiens ou pour demander à les rencontrer après l’événement.