18 juillet 2024

Souldia est de retour!

Le rappeur Souldia, bien connu au Québec, sera sur scène le 22 septembre à la Salle Edwin-Bélanger. En plus de présenter des pièces de son album « Non conventionnel », il chantera ses grands classiques des dernières années. Un spectacle énergique, rempli de surprises. Après une pause de quelques jours à la fin de sa tournée estivale, Souldia, alias Kevin St-Laurent, repart en tournée pour l’automne. Il sera de retour dans la Capitale de L’Oie Blanche pour y présenter son 11e album. Il assure toutefois qu’il revisitera les grands succès de sa carrière. « J’essaie de tout jouer mon répertoire. Le show est basé sur le 11e album, mais je vais faire un tour dans chaque album. J’ai des incontournables et je les repartage à tous les shows. » Après de nombreux passages, Souldia a hâte de revenir à Montmagny. « J’ai fait tous les genres de shows, que ce soit dans les bars ou à la Salle Edwin-Bélanger où j’ai eu une bonne expérience. » Il assure qu’il donnera son 120% et toute son énergie pour proposer le meilleur spectacle qu’il soit. « Mon show est toujours rodé de la même façon. Il y a un début et une fin, mais on ne sait pas quel chemin ça peut prendre. (…) Il y a toujours place au freestyle. Je m’arrange toujours pour que chaque show ait un truc de différent que dans l’autre d’avant.» Les spectateurs pourront également profiter de la musique des rappeurs Die-On et Farfadet. « C’est une autre surprise aussi. On ne sait jamais qui j’ai décidé d’amener avec moi à la dernière minute. » À l’heure actuelle, Souldia se concentre davantage sur la tournée prévue durant toute l’année. Cependant, dès qu’il en a l’occasion, il en profite pour enregistrer des chansons en studio. « Oui, j’ai de nouvelles chansons mais je ne sais pas où je m’en vais pour la suite. » En primeur, le rappeur annonce que des collaborations avec des artistes bien connus sortiront dans les prochains mois. Le mouton noir Avec son album « Non conventionnel », il voulait rappeler qu’il n’aimait pas être comme les autres et suivre les mouvements. Il a souhaité notamment se démarquer dans ce qu’il avait à présenter au niveau du rap. Il a ajouté à ses chansons des touches rock, semi-punk, etc. « C’est la première chose que j’avais en tête en faisant l’album, que c’était non conventionnel, autant que je suis un artiste non conventionnel. » En réalité, il se décrit comme étant quelqu’un d’excessif et rebelle. Il affirme que les inspirations musicales pour l’écriture de ses chansons se sont élargies depuis le début de sa carrière. « Je vis ma vie en même temps et plus je vieillis, plus je deviens mature. Mais après, c’est sûr que je reviens à mes “patterns” de rue parce qu’on n’est plus dedans, mais on n’est pas très loin. Je m’inspire soit de la vie des autres, soit de la mienne, de quelque chose qui est arrivé proche de moi. Je fais du rap réaliste. » Souldia franchira une nouvelle étape le 10 novembre prochain alors qu’il se produira pour la première fois au Centre Bell dans le cadre des 20 ans de la maison de disques « 7e Ciel Records ». « On se paie un gros trip au Centre Bell. Je fais beaucoup de chansons de mon répertoire. J’ai un grand catalogue, alors c’est sûr que je vais avoir une bonne présence sur la scène, donc il ne faut pas manquer ça! C’est un show unique », souligne-t-il. Plusieurs artistes, dont Fouki et Koriass, y seront également.