28 février 2024

Un vent d’histoire pour le 375e de la Seigneurie de la Rivière-du-Sud

Un autre legs artistique soulignant le 375e de la seigneurie de la Rivière-du-Sud a été dévoilé aujourd’hui. Sous forme de trois sculptures, l’artiste Miguel Forest a concocté des « Girouettes seigneuriales » et les a aménagées dans les trois municipalités qui composent la seigneurie, soit Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud, L’Isle-aux-Grues et Montmagny. Chacune d’entre elles représente des symboles révélant l’historique de chaque municipalité. Les maires de chacune des municipalités étaient présents lors de l’inauguration afin de prendre la parole et de présenter leur girouette respective. Aussi présente, la députée de Côte-du-Sud Marie-Eve Proulx qui a participé au financement du projet. Originaire et résidente de Saint-Pierre, la députée tenait à participer aux festivités du 375e  en instaurant un projet inclusif et représentatif des trois municipalités. Un comité a d’ailleurs été créé où plusieurs rencontres ont eu lieu afin de produire le triptyque.

Située à l’église de la municipalité, la girouette de Saint-Pierre est formée d’éléments symboliques, tels que la hache et le blé. Ces derniers font allusion, entre autres, au domaine de l’agriculture et de l’acériculture et soulignent l’implication au développement de la municipalité. Une goutte d’eau est aussi présente afin de symboliser les multiples cours d’eau du territoire qui ont permis l’accueil des premiers arrivants. Selon Mme Lise Cloutier, membre du comité, la goutte illustre également l’eau que les puisatiers ont fait jaillir un peu partout dans le monde. Le patrimoine religieux y est aussi représenté par une croix. En ce qui concerne la girouette de L’Isle-aux-Grues, le canot, le fromage reconnu de l’Ilse et la fête de la Mi-Carême y sont présentés. « La Mi-Carême est une fête célébrée dans trois municipalités au Québec. C’est une fête qui dure une semaine et plusieurs personnes y participent chaque année », souligne le maire de la municipalité, Pierre Gariépy. La sculpture est située en arrière de l’église de l’Isle. Son installation sera terminée prochainement.

La municipalité de Montmagny est quant à elle représentée sous forme d’accordéon, en lien avec le Carrefour Mondial de l’accordéon. Une plume d’oie, symbole emblématique de la région, est aussi présente. Selon Marc Laurin, maire de la Ville, le legs met en valeur la richesse de l’histoire musicale de Montmagny. L’aspect industriel qui s’est beaucoup développé au fil des ans y est aussi symbolisé au sommet de la sculpture. Elle est située près du bassin de la Ville. Miguel Forest, l’artiste à la tête de l’œuvre, vit et travaille à Saint-Hélène-de-Kamouraska. Artiste peintre depuis 30 ans, il a utilisé ses connaissances en infographie afin d’imaginer les sculptures. Il s’agit de son quatrième projet d’art public réalisé en Côte-du-Sud. Fasciné par les forces de la nature, le vent fait l'objet central de son œuvre. Les girouettes sont formées d’acier inoxydable à l’exception des symboliques qui sont fabriqués à partir d’aluminium.