26 février 2024

Une exposition à caractère historique pour les jeunes

Grâce à la collaboration entre Karen Bois, enseignante en histoire à l’École secondaire Louis-Jacques-Casault et Patrick Morency, coordonnateur culturel et touristique à la Ville de Montmagny, les élèves de 3e secondaire de l’école secondaire Louis-Jacques-Casault auront accès à plusieurs artéfacts de l’exposition « Fragments de notre passé », qui a été présentée au LHN de la Maison sir Étienne-Paschal-Taché entre 2021 et 2023 dans le cadre des Fêtes du 375e de la Seigneurie de la Rivière-du-Sud.

Grâce à la collaboration entre Karen Bois, enseignante en histoire à l’École secondaire Louis-Jacques-Casault et Patrick Morency, coordonnateur culturel et touristique à la Ville de Montmagny, les élèves de 3e secondaire de l’école secondaire Louis-Jacques-Casault auront accès à plusieurs artéfacts de l’exposition « Fragments de notre passé », qui a été présentée au LHN de la Maison sir Étienne-Paschal-Taché entre 2021 et 2023 dans le cadre des Fêtes du 375e de la Seigneurie de la Rivière-du-Sud.

« J’ai visité l’exposition Fragments de notre passé avec mes groupes à quelques reprises et chaque fois, nous avons adoré. Lorsque celle-ci s’est terminée, je voulais trouver une façon d’en faire bénéficier les élèves qui n’auraient pas eu la chance de la voir. Après discussion avec la Ville, nous avons rapidement convenu d’une entente de prêt puisque ces objets ont un potentiel indéniable sur le plan pédagogique. Je suis très reconnaissante de la confiance accordée par la Ville. Nous prendrons grand soin des objets tout en les utilisant pour bonifier les apprentissages », assure Mme Bois

La présence de ces artéfacts à l’école permettra aux élèves de consolider les apprentissages qu’ils ont acquis en classe, selon l’enseignante. La majorité de ces items seraient des reproductions d’inspiration autochtone. Elles ont été réalisées à partir d’artéfacts lithiques trouvés sur le territoire magnymontois lors de fouilles archéologiques menées dans le secteur Pointe-à-Lacaille en 2019, ce qui permet de replacer l’artéfact dans son contexte d’utilisation.

« Je suis vraiment heureux que certains objets de cette exposition aient une seconde vie et permettent du même coup aux élèves de 3e secondaire de parfaire leurs apprentissages. Montmagny a une histoire riche et c’est important de la transmettre aux jeunes générations. Comme notre coordonnateur culturel et touristique se rendra en classe pour présenter les différentes interventions archéologiques effectuées sur le territoire au fil des ans, ce sera un excellent moyen de mettre en valeur cette portion de notre histoire. Quel beau partenariat! », ajoute le maire de Montmagny, Marc Laurin. (LOB)