11 avril 2024

Une fête conviviale pour les matelots!

La fête des Chants de marins qui se déroulait du 17 au 20 août s’est bien déroulée selon les organisateurs. Malgré la pluie qui a forcé quelques modifications, les spectateurs étaient au rendez-vous. Les nouveautés ont été bien appréciées et le comité a reçu plusieurs commentaires positifs pour cette 24e édition. Alexandre Caron, président, se dit très satisfait de la fin de semaine. La pluie du vendredi a forcé le comité à prendre des décisions de dernière minute. En effet, trois spectacles ont dû être déplacés à la Vigie, alors que la fin de la programmation de cette deuxième journée devait demeurer à l’extérieur. Les spectacles sur le parvis de l’église ont été déplacés quant à eux au parc Chanoine-Fleury.  Malgré une certaine crainte concernant l’achalandage, les amateurs de chants marins ont bravé la pluie. « Visiblement, on a de bons festivaliers parce que tout le monde est resté pour la fin de la soirée. Ce fut finalement une belle soirée malgré tout», souligne le président. Rappelons que le Souper de la mer était de retour cette année à titre d’ouverture de la programmation. La Fête a réussi à vendre près de 150 soupers.

Le spectacle au lever du soleil, qui revenait pour une deuxième année, était tout autant apprécié. Celui-ci mettait en vedette Flore Laurentienne qui interprétait des chansons inspirées du fleuve. Environ 300 personnes étaient présentes, soit le double de l’an passé. « C’était encore un moment magique cette année. On a eu le droit à un super beau lever de soleil avec des nuages », raconte Alexandre. Plusieurs assurent avoir vécu un beau moment qu’ils se souviendront pour longtemps. Le président indique que de tels commentaires démontrent qu’ils ont bien répondu à leur mission puisque leur but premier reste de créer des moments marquants auprès des festivaliers.

Le vendredi et le samedi se sont terminés avec des séances de jam jusqu’aux petites heures du matin. Plusieurs groupes de la programmation y prenaient part, ce qui fut bien apprécié. La journée de dimanche proposait des activités beaucoup plus familiales, dont une prestation et une projection dans la journée de Fleuve Espace Danse. Le tout s’est terminé avec un spectacle de fermeture qui mettait en vedette plusieurs artistes de la fin de semaine sur la scène principale. « C’est une belle façon de terminer ça! »  Enfin, les festivaliers ont pu participer à un souper méchoui à La Vigie pour conclure officiellement la programmation. Achalandage stable Le président évalue que le nombre de participations pour l’édition 2023 était semblable à l’an dernier. « On a eu la même affluence, mais avec moins de dépenses, alors je crois que ça va bien aller au niveau financier pour le festival. »

Tout comme chaque année, les artisans étaient présents cette année. Au total, 28 tables étaient installées pour la vente de produits locaux. De plus, une nouveauté, deux tatoueuses proposaient une offre de tatouages aux festivaliers. Les jeunes et les moins jeunes ont pu profiter de cette offre. « C’était vraiment un grand succès en fin de semaine. Clairement qu’on va récidiver avec ça», affirme le président.  « Ça fait très marin et ce sont des souvenirs permanents », ajoute-t-il. Prochaine étape… célébrer les 25 ans! Le comité va se rencontrer pour faire un suivi de l’événement. L’année 2024 soulignera la 25e édition du festival. Les membres souhaiteront donc ajouter une touche particulière en cet honneur. « Le 25e, on aimerait marquer le coup avec quelque chose, soit revenir avec un élément du passé ou une nouveauté. Se rappeler du chemin parcouru, tout en regardant en avant. C’est ce qu’on fait depuis quelques années. On essaie de garder l’essence de la fête et quand même continuer à en ajouter des activités. » Une chose est certaine, le Festival souhaite conserver l’aspect convivial des activités où plusieurs amateurs de musiques peuvent se lier d’amitié.