10 avril 2024

Décision crève-coeur : la propriétaire du Thaïzone Montmagny abdique

C'est officiel. Après près de trois ans à la tête du Thaïzone Montmagny, la propriétaire Rébecca Dubé et son conjoint Kevin St-Onge mettent la clé sous la porte. Une décision mûrement réfléchie, annoncée au personnel de l'endroit la semaine dernière. Contexte défavorable En entrevue, Mme Dubé explique les circonstances qui l'ont menée à prendre une telle décision. D'abord, son rôle de maman l'empêchait désormais d'être suffisamment disponible et présente sur le plancher. "La gestion à distance était devenue trop difficile" admet la jeune mère qui a donné naissance à son deuxième enfant il y a quelques mois. Le manque de main-d'œuvre lui a également donné de fréquents maux de tête. "Le principal problème était la coordination des plages horaires d'employés d'expérience avec celles des 12 à 15 ans, alors qu'un responsable doit toujours être sur place… avant c'était moi mais maintenant, c'est impossible." Rebecca Dubé explique aussi avoir été grandement affectée par l'inflation. "Le prix de la matière première qui a considérablement augmenté, combiné avec nos nombreuses journées de fermeture - par manque de personnel - depuis six mois et la mauvaise gestion du temps des employés sont les principales causes qui m'ont poussée à prendre cette décision." conclut Mme Dubé. L'avenir de la franchise À l'heure d'écrire ces lignes, il est trop tôt pour parler d'une fermeture définitive de l'établissement. Une rencontre entre franchiseurs du Groupe MTY aura lieu prochainement pour discuter de l'avenir du Thaïzone Montmagny. "Peut-être qu'un autre propriétaire pourrait être intéressé à reprendre le restaurant?" Mme Dubé souhaite ardemment que l'histoire d'amour entre le Thaïzone et les gens de la région se poursuive. "Tout est en place pour reprendre le commerce et la clientèle est toujours au rendez-vous!" confirme-t-elle. Du temps pour la famille Rebecca Dubé est fière de son expérience comme restauratrice. Effectivement, elle et son conjoint auront relevé bon nombre de défis au cours de ces années. Rappelons d'ailleurs que le jeune couple avait repris la franchise de Montmagny en août 2020, soit en pleine pandémie. "J'y ait mis tout mon cœur, j'ai travaillé jusqu'à mon 8e mois de grossesse." Son conjoint, quant à lui, n'avait pas la disponibilité nécessaire pour être à ses côtés durant les heures ouvrables en raison de son métier de soudeur. Mme Dubé tient à remercier la clientèle toujours aussi nombreuse que fidèle et souligne au passage son excellente relation avec la chaîne de Thaïzone "ils ont toujours été merveilleux et très présents pour moi". Elle termine en lançant un appel à la population: "Si tu as une passion pour la cuisine et le service à la clientèle, c'est vraiment un occasion en or pour toi. Il faut toutefois un propriétaire qui peut être présent sur le plancher." Pour ce qui est de la main-d'œuvre, elle soutient que la cuisine ouverte et l'ambiance de travail contribuent grandement au recrutement du personnel.