20 juin 2024

Vague de démissions : les citoyens de Sainte-Apolline se mobilisent

Plusieurs citoyens de Sainte-Apolline-de-Patton se sont rassemblés ce mercredi soir en réaction aux nombreuses annonces de démissions qui ont eu lieu la semaine dernière. Les citoyens se sentent délaissés et incompris par la Commission municipale du Québec. Ils exigent la démission des deux élus jugés problématiques au sein du conseil afin d’empêcher les départs. Rappelons que le maire, Bruno Gagné, quatre conseillers ainsi que trois employés municipaux ont soumis leur lettre de démission effective dès le 16 juin. Lors de cette rencontre, ils ont fait état de délestage en ce qui a trait à la CMQ. Les citoyens déplorent que celle-ci ne soit aucunement consciente de la réalité des petites municipalités et de la façon dont elles s’administrent. Les citoyens se retrouvent sans réponse du CMQ sur la façon, dont retourner en élection générale. Selon le peu d’informations qu’ils ont, une justification « majeure » serait nécessaire. Il est à noter que plusieurs autres employés de la municipalité ont déclaré considérer démissionner si les deux élus ne quittaient par leur poste. Entre autres, le chef de la sécurité incendie, Mathieu Therrien, ainsi que son équipe, resteront en poste seulement si les deux élus annoncent leur départ. Soulignons que M. Therrien fait parti des quatre conseillers ayant soumis leur démission mardi dernier. Il occupait également le titre de maire suppléant. Plusieurs se demandent donc ce que cela prendra de plus pour être considéré par la CMQ afin de retourner en élection générale. La Municipalité aurait bien aimé s'engager un avocat pour les aider à reconnaître leurs droits, mais ils ne peuvent plus puisqu'ils ne sont plus reconnus comme une municipalité. Les frais devraient donc être déboursés de leur côté. Selon ce qui est ressorti, il a été observé que le CMQ a déconseillé certains partis de se présenter à la rencontre de ce mercredi soir, dont la MRC. Malgré tout, Mme Nancy Labrecque, directrice générale, s’est présentée à titre d’observatrice de la rencontre. Le maire était également déconseillé de se présenter, mais il trouvait important d’être présent afin de répondre aux questionnements des citoyens. Les élus et les employés qui ont remis leur démission étaient également présents. Les deux élus, dont le retrait est souhaité, ne se sont toutefois pas présentés. Deux pétitions Les citoyens ont pu signer deux pétitions au courant de la soirée, dont l’une exigeant la démission des deux élus et l’une demandant une élection générale. Il est possible de signer les pétitions encore aujourd'hui. Ces pétitions seront par la suite envoyées à la ministre responsable du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest ainsi qu'au premier ministre, M. François Legault. Une lettre sera également envoyée aux deux élus leur demandant respectueusement de quitter leur poste. Notons que près d’une quinzaine de personnes ont pris la parole au micro. Le tout s’est fait dans le respect. Mme Dominique Bernard, anciennement conseillère durant 12 ans pour Sainte-Apolline, est à la tête de ce rassemblement.« C’est inconcevable qu’on ne fasse rien et on a tellement mis de temps et d’énergie. Quand on est parti il y a un an et demi, la municipalité était en santé. (…) C’est avec le changement de conseil que tout a chaviré. » Elle indique que ce n'est que le début et que d'autres actions pourraient être utilisées.