21 juillet 2024

Hausse des dossiers de jeunes contrevenants

Action Jeunesse Côte-Sud a enregistré une hausse de 15% des dossiers en lien avec l’application de la Loi sur le système de justice pénale pour adolescents, révèle le rapport présenté à l’occasion de l’assemblée générale annuelle en juin dernier. L’organisme a reçu un total de 67 références, 40% concernant des infractions contre la propriété, 29% pour des dossiers relatifs aux drogues et stupéfiants et 11% pour des infractions contre la personne. Ces jeunes contrevenants ont reçu soit des mesures de travaux bénévoles suivies de développement des habiletés sociales ou encore des mesures de réparation envers les victimes. Prévention de la violence L’organisme a rencontré près de 1100 jeunes de sept écoles primaires de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud dans le cadre de son programme de prévention de la violence et de la promotion de la saine résolution de conflit. De leur côté, les responsables du programme Habile-Atouts ont vu 1200 élèves de 17 écoles primaires des MRC de Montmagny-L’Islet, dont 88 formés à la médiation. Enfin, Action Jeunesse Côte-Sud a été présent aux différentes tables de concertation jeunesse. Pour sa mission, l’organisme travaille avec des partenaires policiers, communautaires, sociaux, sans oublier la commission scolaire dont la collaboration contribue au succès des programmes développés dans les écoles. En terminant, la directrice générale Majorie Asselin a annoncé qu’au cours de l’année qui vient, Action Jeunesse Côte-Sud lancera sa première campagne de financement. «Nous demeurerons aussi vigilants en lien avec le dossier de la légalisation du cannabis» de conclure Mme Asselin. Changement de garde La 33e assemblée générale de l’organisme marquait également le départ de Robert Guay, président du conseil d’administration depuis le début. Il est devenu le premier membre honoraire de l’organisme. Denis Hudon, membre du CA depuis 32 ans, lui succède à la présidence.